#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 13:25pm
«

« Liège Basket a son avenir entre ses mains »

News Sport

La Haye Royals, Apollo Amsterdam et RSW Liège Basket n’ont pas obtenu leur licence pour la prochaine saison de BNXT League. Les dirigeants liégeois iront en appel.

Trois clubs sur vingt-et-un n’ont pas obtenu leur licence pour la prochaine saison de BNXT League : La Haye Royals, Apollo Amsterdam et, malheureusement, RSW Liège Basket. Les clubs recalés ont trois jours pour interjeter un appel devant la Cour belge d’arbitrage pour le sport.

Les dirigeant liégeois n’ont pas tardé à réagir via un communiqué officiel. « Nous prenons acte de la décision de la commission des licences et marquons notre étonnement. En effet, nous sommes en ordre de payement pour notre PRJ, nos plans ONSS, Précompte, TVA, salaires des joueurs, commissions des agents, … Nous avons souffert comme les autres clubs de devoir jouer sans public et donc sans rentrées la saison 2020-2021 et de novembre 2021 à mars 2022 alors que nous avions voté pour une suspension de la compétition. Dès le lendemain nos confrères du nord demandaient et obtenaient un prêt allant de plusieurs centaines de milliers d’euros à un million à rembourser sur 10 ans. Au sud, rien de tel. Ce sont alors nos administrateurs qui se sont portés garants en réalisant des avances qu’ils ont accepté de ne pas récupérer sur un délai suffisamment long dans le temps comme demandé par la commission », peut-on lire dans le communiqué liégeois. « Nous avons dû changer de salle, le Country Hall étant placé « en liquidation ». Nous avons un budget identique à la saison prochaine et des projets qui vont se concrétiser dans les prochaines semaines, tout ceci garanti par un de nos administrateurs comme demandé par la commission. Malgré cela, la commission nous refuse la licence pour la seule raison d’un budget jugé trop faible alors qu’il est identique aux dernières saisons. En concertation avec nos avocats, nous irons donc en appel et comptons bien gagner. Nous nous demandons qui veut encore que Liège Basket vive ? Depuis plusieurs années et le passage en PRJ, nous avons reçu beaucoup de belles promesses, de messages de personnes visant un intérêt personnel ou d’aides soumises à conditions incompatibles avec notre PRJ mais personne pour mettre les mains dans le cambouis ! Nous sommes proches de réussir et nous comptons bien prouver qu’en travaillant tous les jours, Liège Basket a son avenir entre ses mains. »

T. C.

Crédit photo : Philippe Collin

Adret & Ubac