#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 2 Déc 2023, il est 16:27
«

« Un tirage compliqué mais cela peut être serré »

Sport

Au premier tour de Roland Garros, Ysaline Bonaventure affrontera la Canadienne Bianca Andreescu, ancienne quatrième joueuse mondiale. Analyse de ce duel avec Maxence Bonaventure, le frère ainé de la Stavelotaine.

Pour la première fois en sept participation, Ysaline Bonaventure s’est qualifiée pour le tableau final de Roland Garros en remportant ses trois matchs de qualification. Un remarquable accomplissement pour la Stavelotaine dont le talent n’est plus à démontrer mais dont les blessures ont trop souvent perturbé les saisons. Sur l’ocre du mythique tournoi parisien, celle qui occupe le cent-septantième rang WTA a des arguments à faire valoir. « Ses forces sont sa qualité de frappe et sa puissance. Quand elle est agressive, ses frappes sont très lourdes », assure Maxence Bonaventure, frère ainé d’Ysaline et prof de tennis. « Son revers avec les zones croisées courtes qu’elle arrive à chercher – un peu comme sur la balle de qualification au troisième tour – est également un atout dans son jeu. »

Pour le premier tour, la Belge a hérité d’un sacré morceau : Bianca Andreescu. « C’est un tirage compliqué, elle a été quatrième mondiale », rappelle Maxence. « Ce match va se jouer sur des détails. Ysaline arrive avec du rythme et en confiance. Si elle met la pression immédiatement sur son adversaire en jouant relâchée – car elle n’a rien à perdre, cela peut être serré. »

La gestion des émotions sera évidemment capitale. Il y a quelques semaines, lors d’un entretien réalisé à Fayenbois (à découvrir dans #Liégeois n°2 qui sortira fin mai), Ysaline me confiait que sa relation avec « Roland » était contrastée. « Je l’ai toujours suivi à la TV en étant plus jeune mais j’y ai rarement bien performé. C’est le tournoi où il y a le plus de pression car c’est celui que les Belges suivent le plus et mes proches viennent m’y voir », m’avait-elle dit. « Ysaline ne sera clairement pas favorite et, du coup, aura vachement moins de pression », tempère Maxence. « Si elle impose ses frappes lourdes et arrive à sortir Andreescu de sa zone de confort en étant agressive, il peut y avoir match même celle qui a remporté l’US Open 2019 est un très gros morceau. »

Thiebaut Colot

Crédit photo : Ysaline Bonaventure Facebook

La Maraudière