#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 5:36am
«

« L’art lave l’âme de la poussière du quotidien »

Art Culture

Dans le cadre hors du temps du Château de Waroux, l’œuvre et la vie de Picasso trouvent un formidable écrin pour une passionnante exposition.

« Un tableau ne vit que par celui qui le regarde », affirmait Pablo Picasso. Si nous nous fiions à ce que déclarait ce peintre de génie, ses tableaux, exposés partout dans le monde, sont plus que vivants. Né en 1881 à Malaga, cet artiste espagnol ayant passé la majorité de sa vie en France a considérablement marqué son époque et l’Art – avec un grand A – de son talent.

Avant de s’éteindre à Mougins en 1973, Picasso a produit plus de 50 000 œuvres dont certaines – Portrait de Dora MaarGuernicaLes Demoiselles d’AvignonLe rêve – sont considérées comme de véritables trésors. En mai 2021, le tableau Femme assise près d’une fenêtre (Marie-Thérèse) a trouvé preneur pour la coquette somme de 103,4 millions de dollars !

Outre un talent incommensurable, une énorme productivité et une inspiration intarissable, ce qui démarque Picasso d’autres artistes renommés est sans nul doute son évolution. Il a eu sa période bleue, puis sa période rose avant de peindre des tableaux aux influences très africaines et de devenir ensuite le chef de file du cubisme. Il s’essayera aussi au surréalisme et produira également une peinture engagée avec, notamment, Guernica qui symbolise la colère et l’effroi ressentis à la suite du bombardement nazi qui fit de nombreuses victimes pendant la guerre civile espagnole. « Cette peinture n’est pas faite pour décorer les appartements. C’est un instrument de guerre, offensif et défensif contre l’ennemi », expliquait ce génie.

Près de cinquante ans ont passé depuis son départ vers l’au-delà mais Picasso demeure un peintre unanimement reconnu et son œuvre est inscrite au panthéon de l’Art. Chaque année, de nombreuses expositions et rétrospectives lui sont consacrées alors que, parallèlement, des centaines de ses toiles sont exposées dans les plus grands musées de New-York, Paris, Madrid, et autres mégalopoles. Logique pour un artiste qui assurait ceci : « Donnez-moi un musée et je le remplirai. »

C’est dans un cadre plus intimiste mais terriblement élégant et chargé d’histoire que Pablo Picasso est arrivé à Liège. Ce peintre de génie a pris ses quartiers au Château de Waroux depuis le dix décembre et jusqu’au vingt-neuf mai pour une exposition de prestige composée de gravures, lithographies et illustrations originales. Au cours d’un parcours à la fois chronologique et thématique, les visiteurs pourront découvrir les points culminants de la vie et du travail de l’Andalou. Comme à sa (bonne) habitude, le Château de Waroux enrichit cette odyssée artistique de créations d’autres artistes proches de celui à qui est dédiée l’exposition.

« L’art lave l’âme de la poussière du quotidien », prévenait ce passionné de tauromachie. Se rendre au Château de Waroux se révèlerait donc plus que profitable pour tous.

Thiebaut Colot

Plus d’infos sur www.chateau-waroux.be

Soumettez un sujet pour le magazine #Liégeois