#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 10:51am
«

Julie Allemand (déjà) dans l’histoire de la WNBA

À la une Sport

Las Vegas, la ville de toutes les exubérances. Dans la capitale du jeu, il se passe toujours des choses folles et le match entre le Sky et les Aces ne fit pas exception à la règle. Les Belges Julie Allemand et Emma Meesseman ont marqué l’histoire de la WNBA lors de cette rencontre incroyable.

Dans l’autre ville qui ne dort jamais, les joueuses de Chicago semblaient pourtant (très) mal réveillées et subissaient la foudre des locales qui leur infligeaient un incroyable 41-18 au cours des dix premières minutes. Le début du deuxième quart-temps était à l’identique avant de voir le réveil d’Emma Meesseman (17 points, 6 rebonds et 6 passes) et de ses coéquipières qui réduisaient l’écart à 62-51 à la pause.

De retour des vestiaires, Julie Allemand distribuait les caviars (6 assists en 10 minutes), Vandersloot (25 points et 8 passes) et Parker (17 points, 10 rebonds et 4 assists) enchainaient les paniers et les visiteuses se montraient redoutables en défense pour passer devant à la demi-heure, 73-81. Un écart qui ne changeait guère et qui voyait le Sky renouer directement avec la victoire, 95-104.

Si la victoire était belle pour les deux Belges, la manière était tout simplement historique. En effet, jamais dans l’histoire de la WNBA une équipe menée de vingt-cinq points n’était parvenue à s’imposer. un come-back historique, une remontada légendaire et une performance d’anthologie qui s’inscrit désormais en lettres d’or dans le grand livre de la meilleure ligue de basket féminine au monde.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Julie Allemand #22 Facebook

KRS Logicistics