#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 10:54am
«

« Perdurer dans le temps »

À la une Contenu de marque

Lancé il y a six mois par trois épicuriens amoureux de leur région, le gin Bocage a déjà conquis de nombreux amateurs de l’ancestral breuvage originaire des Pays-Bas mais véritablement popularisé outre-Manche.

C’est en novembre 2021 que Bocage a vu le jour, initié par Mathieu Gerardy, Benjamin Collin et Alain Denoël, le « doyen » du groupe qui a entrainé les deux autres lascars et les a recroisés dix ans plus tard. « Très vite, nous discutions davantage des petits plaisirs quotidiens que de basketball », sourit Alain.

Amoureux des bonnes choses, les trois comparses échangeaient depuis longtemps leurs bons plans : restaurants, bars, recettes de cuisine, découvertes de produits du terroir. « Nous discutions souvent de manière informelle de « faire un truc ensemble » autour d’un concept épicurien. Le confinement nous a permis de réfléchir plus concrètement à ce projet. Nous nous sommes assez vite mis d’accord sur la création d’un gin franc, accessible et gourmand… A notre image », continue Alain.

Attachés à leur région, la splendide Ardenne bleue et ses verts pâturages, les « Three Amigos » – bien plus fun que ceux réunis à South Beach il y a dix ans (les « vrais » retrouveront la référence – décident de nommer leur nouveau nectar Bocage. « Notre ancrage au plateau de Herve nous unit, il était normal que notre gin reflète notre histoire et notre région », précise notre aimable interlocuteur. « C’est la raison pour laquelle nous avons choisi la pomme et la poire comme ingrédients de notre breuvage. Bocage est venu assez naturellement tant il symbolise notre belle région. »

Alain, il y a un peu plus de six mois, tes acolytes et toi avez créé le « Bocage gin ». Quel premier bilan en tirez-vous ?

Nous sommes extrêmement satisfaits du démarrage de notre produit. Nous nous attendions à ce que le public suive au début car il était évident que nous allions toucher nos cercles respectifs. Le défi consistait à dépasser cette sphère initiale et nous pouvons nous estimer heureux puisque nous sommes en avance sur les prévisions initiales.

Votre packaging a récemment changé, peux-tu nous en expliquer la raison ?

Elle est toute simple : comme chaque projet, Bocage est amené à évoluer. Nous avons opté pour une couleur vert foncé du flacon – à la place du noir – qui rappelle davantage le bocage. Nous avons également choisi un bouchon noir et une lichette, ce qui habille mieux la bouteille et la professionnalise. Mais je tiens à rassurer nos clients : le goût n’a pas changé d’un iota ! Comme dirait Mathieu Gerardy « Same taste, different style ».

Ce nouvel habillage signifie-t-il que vous allez lancer une autre recette de gin ?

Nous ne sommes fermés à rien et Dieu sait si les idées fusent dans nos têtes, surtout dans celle de Benjamin (rires). Mais, pour l’instant, notre désir est de pérenniser notre produit afin qu’il soit bien ancré dans la sphère régionale. Nous ne voulons pas être un phénomène de mode mais bien perdurer dans le temps. C’est pourquoi nous sommes occupés à multiplier les partenariats et les points de vente. Plusieurs tenanciers de bar et restaurateurs ont inscrits Bocage à leur carte, c’est là une occasion en or pour les amateurs de gin de (re)découvrir notre produit.

Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

Que nous nous amusions toujours à développer ce projet qui nous stimule énormément et que Bocage continue d’évoluer positivement afin de s’installer durablement dans les fêtes de famille, les réunions entre amis, les restaurants et les bars ainsi que lors des nombreux évènements organisés dans la région.

Thiebaut Colot

Points de vente : Stassen, Corman Collins, Storie di vino, Spar Ivoz Ramet, Carrefour d’Aubel, Savina Vins, Spar Queue du bois, Spar Wanze, Drink Boulanger, Comptoir des vins Welkenraedt, Grooten, VDS, Justin mange bien, Delhaize Soumagne, ABC Vins, 100% Liégeois, Sobelvin ainsi que dans bon nombre d’établissements de la région.

Soumettez un sujet pour le magazine #Liégeois