#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 14 Juin 2024, il est 13:42pm
«

« Toujours fou de voir la vitesse à laquelle passent nos champions »

À la une Sport

Présent lors de l’avant-dernière étape du Tour de France conclue par une victoire de Wout Van Aert, un groupe de Liégeois a savouré l’expérience.

« En gros, c’était une super journée », s’exclame Nicolas Gustin. « C’est la troisième fois que nous nous rendons sur une étape. Cela nous permet de découvrir à chaque fois une nouvelle région de France avec ses traditions et sa gastronomie tout en vivant notre passion pour le cyclisme. »

Cette fois, les joyeux drilles sont allés encourager les forçats de la route à Cahors et à Rocamadour. « Nous allons à chaque fois aux chronos car ainsi nous pouvons apprécier indivuellement et plus longtemps les coureurs », me précise le fringant Hutois. « Nous restons chaque fois trois ou quatre jours sur place pour pouvoir planifier des sorties et des visites. « 

Pour l’occasion, cette bande de copains était positionnée dès six heures du matin car le « col » était ensuite fermé et devait se monter à pied. « Nous sommes toujours équipés d’une tonnelle, d’un barbecue et de baffles », nous précise Nicolas. « C’est toujours fou de voir la vitesse à laquelle passent nos champions. L’ambiance est toujours au top et – cocorico ! – pour la seconde année, c’est l’extraterreste Wout Van Aert qui gagne ! »

Sur cette étape, Nicolas et ses amis ont partagé un bon moment avec un groupe de copains venus de Huy et Wanze. Ces derniers avaient eu l’idée originale de confectionner des T-shirts reprenant les plus célèbres expressions et jeux de mots utilisés par Rodrigo Beenkens lors des retransmissons de la Grande Boucle. Un clin d’oeil que le plus apprécié des journalistes sportifs de la RTBF et véritable bible du cyclisme a apprécié, partageant même la rencontre avec ses aficionados sur les réseaux sociaux.

Une escapade franchouillarde et un millésime 2022 que Nico et ses potes ne sont pas prêts d’oublier !

Thiebaut Colot

Crédit photos : Nicolas Gustin

Liège & Basketball