#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 22 Juin 2024, il est 12:24pm
«

Une brasserie parisienne à Bruxelles : les Brasseries Georges, une valeur sûre

À la une Horeca

Pour une escapade culinaire à Bruxelles, direction Les Brasseries Georges.

Ça y est, l’été est là ! Et, en plus, nous sommes enfin débarrassés des restrictions sanitaires après deux années à vivre sous la menace de la Covid-19. Durant la période estivale, le rythme se ralentit, les congés sont plus conséquents et une escapade gastronomique à Bruxelles tente de nombreux Liégeois.

Si les établissements de qualité ne manquent pas dans la capitale belge où chacun pourra trouver son compte avec des cuisines d’inspirations diverses, il demeure quelques valeurs sûres. Les Brasseries Georges à Uccle sont de celles-là.

Certes, l’établissement a plusieurs fois changé de mains ces dernières années, mais il a conservé son charme intemporel, son ambiance iconique et une carte qui ravira autant les passionnés de fruits de mer que les amateurs d’une cuisine de brasserie millimétrée.

Aux Brasseries Georges, pas d’esbrouffe dans les intitulés ou dans la présentation mais des préparations exécutées avec brio, loin de l’esprit chichiteux qui se retrouve parfois dans des établissements surfant sur les modes.

La carte est longue comme un jour sans pain – à l’instar des brasseries parisiennes comme Boffinger, Le Dôme Montparnasse, La Closerie des Lilas ou La Coupole – et est enrichie par des suggestions qui excitent les papilles. Pour s’ouvrir l’appétit, je peux que trop vous conseiller les rillettes de Fernand et un plantureux plateau d’huitres – l’écailler des Brasseries proposant sans cesse des produits frais et délicieux.

Pour enchainer, et alors que le choix s’avère difficile, la terrine de foie gras – une vraie belle tranche – et le carpaccio de thon rouge font leur effet. Parmi les plats, la sole meunière et les pièces de viande demeurent des signatures de la maison. Les côtes d’agneau grillées Vert-Pré et le risotto aux Saint-Jacques et asperges vertes font aussi l’unanimité. Et si les frites des Brasseries Georges ont su convaincre les plus sceptiques, n’hésitez pas à opter pour le gratin dauphinois en accompagnement.

Pour faire passer tout ça, d’excellents cocktails peuvent accompagner l’apéro mais, surtout, la carte des vins vaut le détour ! Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Petite particularité de la maison, les verres XL de délicieux nectars à même d’étancher les plus grandes soifs.

Le service est impeccable, le ballet des serveurs valant le coup d’œil, et malgré l’affluence, l’intimité règne à table. Les compagnons à quatre pattes ne sont pas oubliés – que du contraire ! – et bien accueillis par un personnel qui soigne ses hôtes aux petits oignons.

Malgré les années qui passent, Les Brasseries Georges demeurent fidèles à leur réputation et offrent à leurs convives une délicieuse soirée. A seulement une grosse heure de route de Liège, il serait dommage de s’en priver !

Thiebaut Colot

Crédit photos : Les Brasseries Georges / S. E-H.

Votre publicité dans le magazine #Liégeois