#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 23 Juil 2024, il est 1:26am
«

« Un tout nouveau parcours qui risque de surprendre les coureurs »

À la une Sport

Les nombreux amateurs de running risquent d’être surpris par le nouveau tracé du semi-marathon de la Province de Liège.

Depuis quelques années, l’intérêt pour la course à pied connait un vif regain, aussi bien dans sa formule classique (jogging) que dans des versions « customisées » (trail, cross, etc.). Logiquement, des manifestations sportives permettant aux amateurs de pratiquer leur discipline favorite fleurissent au quatre coins de la province. A ce titre, la troisième édition du semi-marathon de la Province de Liège sera organisée le dimanche 16 octobre « sur un tout nouveau parcours qui risque de surprendre les coureurs », selon les organisateurs.

Un parcours plat et rapide qui réservera de jolies surprises aux participants. « Après le départ de l’île Monsin à Liège et le passage par la réserve naturelle de Hermalle-sous-Argenteau, les participants auront le privilège exclusif de traverser Chertal, un des plus célèbres sites industriels wallon. Ce sera pour eux une façon de s’inspirer de la grandeur du passé et de découvrir de l’intérieur cette zone de 180 hectares située au centre d’un vaste projet de réaménagement du territoire. Ce passage par Chertal sera réalisé le long d’un parcours sécurisé, avec un accès contrôlé et uniquement réservé aux coureurs inscrits à l’événement. Une occasion unique de saluer un fleuron de la sidérurgie belge ! » détaille le site dédié à l’évènement. « Les participants du semi ne seront pas au bout de leurs surprises puisqu’ils seront ensuite invités à emprunter un autre passage très secret : le fin bras de terre situé entre la Meuse et le canal Albert pour rejoindre l’île Monsin, par son écluse. Ils auront alors l’impression de marcher sur l’eau ou plus exactement d’évoluer comme des funambules dans un décor complètement irréel. »

Plus d’infos sur Le Semi de la Province de Liège – Zatopek Magazine

T. C.

Crédit photo : Facebook

Adret & Ubac