#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 9:22am
«

Le Shangai : le temple de la cuisine chinoise dans la Cité ardente

À la une Horeca

Les années passent mais le Shangai continue de proposer avec brio une cuisine savoureuse et raffinée dans un cadre chaleureux et élégant.

Liège regorge de bonnes tables et choisir un resto pour un vendredi soir s’avère parfois complexe tant l’offre culinaire de la Cité Ardente peut pousser à l’indécision, à l’instar de la profusion de programmes sur Netflix quand il faut sélectionner le film du lundi soir.

De nouveaux établissements fleurissent régulièrement et offrent à Liège une diversité gastronomique qui pousse à la curiosité et à la volonté de tester autant que possible ces adresses novatrices. Néanmoins, il est parfois de bon ton d’opter pour une valeur sûre et un restaurant qui a su faire ses preuves au fil des années.

Pour se délecter d’une excellente cuisine chinoise dans le centre-ville, direction le Shangai, établi au-dessus de la Galerie Cathédrale depuis de très nombreuses années. Ouvert en 1963, ce restaurant emblématique de Liège réussit même l’exploit d’être récompensé par le Prix National de la meilleure carte des vins en 1996.

Habitués des lieux depuis deux décennies – cela ne (me) nous rajeunit pas ! -, le Shangai est pour moi comme une madeleine de Proust. J’y retrouve avec plaisir une ambiance feutrée et agréable, un service aux petits oignons et quelques assiettes dont je suis friand. Pour ce vendredi d’avril, cet établissement élégant et à la décoration aussi raffinée que discrète était à nouveau comble. Autour d’une table ronde – l’un des petits « plus » de ce restaurant – avec mes convives, j’ai pu profiter d’une cuisine savoureuse et précise.

Autant les cuisses de grenouilles et les cailles braisées aux parfums que les dés de poulet servis dans un demi-ananas, les Saint-Jacques, le canard laqué et le boeuf ti-pan ravirent notre tablée. Des spritz et une belle bouteille de Saint-Nicolas de Bourgueil vinrent accompagner ce joyeux repas qui ne manqua pas de se terminer avec le traditionnel cérémonial de la serviette chaude et humide. Un vendredi soir réussi qui ne fit que confirmer que si notre monde est en perpétuelle évolution, il demeure des points de repères fixes et et ô combien estimables dont le Shangai fait indubitablement partie.

Thiebaut Colot

Soumettez un sujet pour le magazine #Liégeois