#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 23 Juil 2024, il est 1:31am
«

« Un beau travail collectif »

À la une Sport

Contre la Georgie jeudi pour le match d’ouverture de l’Euro de basketball, les Lions se sont montrés combatifs pour arracher la victoire en prolongation. En cas de victoire ce samedi contre le Montenegro, les Belges peuvent faire un grand pas vers la qualification pour la suite de la compétition.

Opposé au pays hôte, la Georgie, jeudi pour le match d’ouverture, les Belges sont passés par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel à Tbilissi. Après un départ timide, nos compatriotes égalisaient à 11 partout sous l’impulsion de Lecomte (10 points, 3 rebonds et 5 passes) avant de continuer sur leur lancée pour faire 16-11 après dix minutes. Le second quart était également, légèrement, à l’avantage de Bako (11 points et 6 rebonds) et des Lions qui tenaient le bon bout à la pause, 38-32.

A la reprise, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Obasohan (9 points, 3 rebonds, 3 passes et 6 interceptions) était partout, De Zeeuw (8 points) faisait parler son expérience et les protégés de Dario Gjergja menaient 58-51 à la demi-heure. Le dernier quart débutait sur une bombe d’Obasohan pour faire 61-51 mais, ensuite, Thaddus McFadden (17 points et 6 passes) prenait feu et permettait aux Georgiens de grignoter leur retard et de passer devant des Belges qui ne parvenaient plus à scorer. A quelques minutes du terme, le marquoir affichait 62-67. Mwema (14 points) enfilait cinq points consécutifs et les deux équipes ne parvenaient pas à se départager : 70 partout et direction la prolongation. Dans celle-ci, Jonathan Tabu (14 points et 5 rebonds) montrait de quel bois sont bâtis les champions. L’expérimenté Lion prenait ses responsabilités en plantant la bombe décisive qui offrait la victoire à la Belgique, 79-76.

Au caractère et sur un tir décisif de Jonathan Tabu, les Belgian Lions ont ainsi fait un premier pas vers la qualification pour la suite de la compétition. « Je ne peux qu’être fier du caractère démontré et de leur combativité. Mon équipe s’est battue pendant 45 minutes. Nous avons eu le contrôle pendant un long moment. En particulier au rebond, nous avons bien lutté face aux grands formats adverses », a déclaré Dario Gjergja en conférence de presse. « La Géorgie est une équipe qui possède beaucoup de taille et de force physique dans la raquette. Nous avons compensé cela par un beau travail collectif. Dans le quatrième quart-temps, la Géorgie a pris l’avantage pendant un moment, mais nous avons réagi intelligemment. Nous avons trouvé les ressources pour repartir de l’avant. C’est formidable que nous ayons pu le faire en Géorgie et dans ce genre d’ambiance. »

Ce samedi, en cas de victoire contre le Montenegro, les Belges se rapprocheraient considérablement d’un ticket pour la seconde phase de cet Euro de basketball.

T. C.

Crédit photo : FIBA

Soumettez un sujet pour le magazine #Liégeois