#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 20 Mai 2024, il est 8:27am
«

« Notre Tiny House entièrement imaginée et construite par nous-mêmes ! »

À la une Économie

Dépaysement garanti dans la tiny house de Louise et Benjamin, les fondateurs de Miniatur.

C’est sur les bancs de Saint-Luc, durant leurs études en design industriel, que Louise et Benjamin se sont rencontrés. Très vite, le courant passe entre cette Montoise et ce Bruxellois devenus « des Liégeois de cœur ». Durant leurs années de master, l’idée de bosser ensemble germe dans l’esprit de ce sympathique couple. « Nous n’avions pas forcément envie de travailler pour quelqu’un et voulions nous lancer ensemble », m’expliquent-ils de concert. Comme sujet de mémoire, Benjamin opte pour les « tiny houses », ces (très) petits habitats mobiles, généralement montés sur une remorque. « Nous avons fait mon mémoire à deux et en avons profité pour faire toutes les recherches nécessaires et trouver un maximum d’informations pour nous lancer. »

À peine sortis des études, Louise et Benjamin se lancent dans la construction et l’aménagement de leur propre « tiny house » qu’ils installent à Méry, non loin de Tilff. « Nous y avons vécu dix mois et nous avons adoré cette expérience mais alors que la  « tiny » était tout juste terminée, elle fut ravagée par les inondations de juillet », pestent-ils. Qu’à cela ne tienne, les deux partenaires décident de la reconstruire. Mais avant, ils sont happés par un autre projet tout à fait iconoclaste : transformer un pigeonnier en Airbnb. « Nicolas Dembour était passé à vélo avec un de nos amis devant notre « tiny house » et nous a demandé de transformer le pigeonnier de son jardin pour en faire une sorte de maison miniature. »

La réalisation du pigeonnier – qui a acquis une belle notoriété bien au-delà des frontières de notre Principauté – fut une belle aventure pour ce couple sympathique et l’a conforté dans leur désir de se consacrer à l’aménagement de très petits habitats. « Nous espérons avant tout créer une entreprise stable, et multiplier les projets d’aménagement de petits intérieurs, des appartements ou studios 1 pièce, 2 maximum. Dans notre vision, le mieux serait de faire le plus possible de rénovations d’espaces existants, parce qu’il existe déjà des centaines d’espaces inoccupés dans les villes. Mais ce n’est pas tout, on ambitionne également de créer du mobilier adapté à des petits espaces, mais qu’on pourrait produire en série, ou du moins en plusieurs exemplaires : on pense avant tout à des meubles pliables, encastrables, double emploi et des solutions de rangement intelligentes par exemple » précise Benjamin dans un reportage de Circuitbuild.be à découvrir ici

Louise et Benjamin en ont également profité pour lancer la chaine Youtube de Miniatur et remettre à neuf leur tiny house. Celle-ci est désormais totalement fonctionnelle et prête à accueillir les visiteurs. « Après y avoir logé un an et survécu aux inondations, nous sommes heureux de vous accueillir dans notre Tiny House entièrement imaginée et construite par nous-mêmes ! Couché de soleil sur la vallée et ressourcement garantis, la Tiny House se trouve au milieu d’un verger en pleine nature. (Vous aurez même peut-être la chance d’y voir des biches et des cerfs). Vous pourrez aussi y découvrir les belles promenades, les excellentes brasseries et les nombreuses activités des environs ! » détaillent Louise et Benjamin sur le site Airbnb qui propose la location de cet habitat insolite implanté à Aywaille.

Infos et réservations : Micro-maison Miniatur – Micromaisons à louer à Aywaille, Région Wallonne, Belgique – Airbnb

Thiebaut Colot

Soumettez un sujet pour le magazine #Liégeois