#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 27 Sep 2023, il est 16:36
«

« Un sport qui mélange plusieurs disciplines »

À la une Société Sport

Rencontre avec Alexe Englebert, Présidente du Liège Leviathans Quidditch Club avant les confrontations de ce dimanche contre les clubs bruxellois et anversois.

Ne dites plus Quidditch mais Quadball. Un changement de nom déjà effectué à l’international pour ce sport inventé par J. K. Rowling dans la cultissime saga Harry Potter. Un changement de dénomination directement lié à la célèbre écrivaine britannique et certains de ses propos considérés comme transphobes et en totale contradiction avec les valeurs que prône le Quidditch. Mais ce n’est pas la seule raison. « Le terme Quidditch appartient à la Warner et cela complique considérablement les choses, notamment au niveau sponsoring ou communication », m’explique Alexe Englebert, Présidente des Leviathians de Liège. « De plus, nous avons remarqué que lorsqu’on utilise Quidditch, cela provoque parfois des réactions amusées. Alors qu’avec Quadball, on se recentre sur l’aspect sportif. »

Si beaucoup de pratiquants sont venus au Quidditch par passion pour l’univers d’Harry Potter, d’autres furent attirés par les caractéristiques de ce sport complet. « C’est un sport qui mélange plusieurs disciplines, notamment le handball, le rugby et la balle au prisonnier, qui est à la fois un sport de course, de contact et de stratégie. Avec la difficulté supplémentaire d’avoir un tube en PVC – le balais – coincé entre les jambes. C’est très chouette à pratiquer et il y a souvent une belle osmose sur le terrain », continue cette étudiante en droit de 24 ans. « J’ai commencé à 17 ans et j’étais fan d’Harry Potter. Mais mon premier coach était lui simplement passionné par l’aspect sportif du Quidditch qui réunit des personnes très différentes, certains pratiquant ou ayant pratiqué d’autres sports d’équipe. »

Outre les qualités techniques, physiques et stratégiques qui rendent ce sport passionnant, impossible de ne pas mettre en avant les valeurs d’inclusion qu’il propage avec, notamment, l’interdiction d’aligner quatre personnes du même genre  – et bientôt trois dans les nouvelles règles – en même temps sur le terrain. « Cette mixité offre une vraie richesse et une dynamique particulièrement intéressante », poursuit Alexe. « Cela tend à démontrer que chacun est au niveau de ses coéquipiers, que chacun a des qualités et peut apporter à l’équipe de différentes manières. »

Le Quadball, sport international, s’est bien développé en Belgique pendant plusieurs années avant de souffrir, comme tant d’autres disciplines, du Covid. La Belgique organise un championnat de Belgique, une Coupe de Belgique ainsi qu’une Coupe d’Europe pour laquelle les Leviathans sont qualifiés. « Notre club y a déjà participé à 4 reprises et nous aurons l’ambition de nous classer dans le Top 16 », me précise la nouvelle Présidente du cercle liégeois. « En championnat belge, qui compte cinq équipes, nous visons le Top 3. »

Ce dimanche aura lieu une journée de championnat organisée par les Léviathans. À partir de neuf heures, quatre matchs sont au programme. « Ceux-ci durent en général entre vingt et vingt-cinq minutes », précise Alexe. « Il y aura des pâtisseries et du café pour les spectateurs. Nous affronterons l’équipe du Brussels Quadball et celle de l’Antwerp Quidditch Club. » Une belle occasion de découvrir un sport atypique et porteur de valeurs positives alors qu’à des milliers de kilomètres d’ici, le Mondial qatari et son lot de polémiques justifiées bat son plein.

Thiebaut Colot

Quand : Dimanche 27 novembre de 9 heures à 13 heures.

Où : Ecole des jeunes RFCL, La Niestrée, 4452 Juprelle

Plus d’infos : Liège Leviathans Quidditch Club asbl | Liège | Facebook

Crédit photo : Liège Leviathan Quidditch Club

Liège & Basketball