#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 23 Fév 2024, il est 2:04am
«

Un film belge élu « meilleur film de tous les temps »

À la une News

Et c’est à la réalisatrice Chantal Akerman que nous le devons.

Chantal Akerman était une cinéaste belge, née à Etterbeek en 1950 et malheureusement décédée en 2015. C’est après avoir vu Pierrot le fou de Jean-Luc Godard qu’elle décide de devenir réalisatrice. « Godard m’a donné de l’énergie et les formalistes m’ont libérée », déclarait-elle en 2004 au Centre Pompidou. Celle qui a vécu à New York et Paris et dont la filmographie témoigne d’un talent certain et d’une grande force de travail a reçu la reconnaissance internationale pour son film Jeanne Dielman, 23 quai du commerce, 1080 Bruxelles. « Je me retournais dans mon lit, inquiète. Et brusquement, en une seule minute, j’ai tout vu Jeanne Dielman… », confiait-elle en 1989 au Nouvel Observateur.

C’est ce film, paru en 1975, qui vient d’être élu « meilleur film de tous les temps » par le prestigieux institut britannique du cinéma Sight and Sound. C’est la première fois qu’une femme est consacrée par ce classement, réalisé tous les dix ans depuis 1952 en sondant 1600 experts du secteur. Pendant quarante ans, Citizen Kane d’Orson Welles a monopolisé la première place, avant d’être supplanté il y a dix ans par Vertigo d’Alfred Hitchcock. Jeanne Dielman est le récit de la vie d’une jeune Bruxelloise, déjà veuve et mère d’un garçon de seize ans. Un quotidien aliénant pour cette maman qui se prostitue pour faire bouillir la marmite. Les critiques que cite la BBC considèrent ce film d’une durée de 201 minutes comme un « chef-d’oeuvre » profondément féministe.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Wolfson / DR

Habits & Métiers