#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 13:35pm
«

« De valeureux Liégeois qui ont gagné avec leurs tripes »

À la une Sport

Dans l’adversité, les Bulldogs ont su faire preuve d’abnégation pour signer deux nouvelle victoires et conserver une avance conséquente en tête de la BeNe League.

Pas moins de cinq joueurs des Bulldogs manquaient à l’appel pour la réception de Geleen et ce derby belgo-hollandais de BeNe League. Ces deux formations étant à peine distantes de cinquante kilomètres, les matchs les opposants sont systématiquement âprement disputés. Comme de coutume, point de round d’observation entre les Liégeois et les Bataves et une partie qui démarrait à cent à l’heure ! Ce n’était pourtant qu’à la seizième minutes que Jordan Paulus déflorait la marque sur un assist d’Oscar Delbrassine.

Les visiteurs avaient l’occasion d’égaliser sur pénalty mais Troy Passingham confirmait qu’il est bien le meilleur gardien du championnat en arrêtant la tentive de son opposant. Les débats devenaient ensuite plus musclés et, à la suite d’une échauffourée, Boet Van Gestel était exclu du jeu pour avoir malencontreusement touché l’arbitre dans la pagaille qui en résultait. Pire, l’arbitre du jour décidait d’infliger quatre match de suspension au joueur liégeois ! Sur la glace, les Hollandais parvenaient, contre le cours du jeu, à égaliser à la trente-deuxième minute.

Tout était à refaire pour les Bulldogs ! Milan Jurik parvenait, heureusement, à cinq minutes de la fin de ce derby chaud boulette à redonner l’avantage aux locaux. Cependant, les Liégeois écopaient de deux pénalités et se retrouvaient en infériorité numérique. Les Hollandais tentaient alors le tout pour le temps mais Passingham réussissait un superbe arrêt et envoyaient une passe lumineuse à Bryan Henry qui scorait devant une cage vide. Bis repetita une minute plus tard quand, sortant du banc de pénalité, Frank Neven prenait de vitesse la défense hollandaise pour filer également vers le but vide pour fixer le score à 4-1. « Un match difficile si pas le plus difficile pour les Bulldogs depuis le début de la saison mais compréhensible également au vu de tous les absents que compte l’équipe liégeoise actuellement. Une victoire acquise aux forceps qui prouve la volonté des joueurs d’aller au bout », analyse Louis Letté, porte-parole des Bulldogs.

Dimanche, place au quatrième duel en un mois contre Malines avec, toujours, un effectif déforcé pour les Bulldogs. Les Liégeois ouvraient la marque mais les Sharks répondaient dans la foulée. Bryan Henry faisait ensuite 1-2 mais les locaux égalisaient à nouveau. Par la suite, malgré de nombreuses tentatives, les Malinois ne parvenaient plus à tromper la vigilance du gardien liégeois alors que ses partenaires trouvaient l’ouverture à quatre reprise pour s’imposer 2-6 avec un triplé de Bryan Henry. « Des Liégeois valeureux qui ont gagné avec leurs « tripes » ces deux matchs ce week-end malgré 6 joueurs absents et qui restent en tête de la BeNe League avec 15 points d’avance sur Heerenveen mais qui compte 3 matchs en moins », conclut Louis Letté.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Bulldogs de Liège

Habits & Métiers