#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 9:35am
«

Retour gagnant pour Liège Basket !

À la une Sport

Le premier match de Liège Basket made in USA fut un véritable succès sportif et populaire.

Une franche réussite, c’est le constat qui s’impose après le premier match de la version 2.0 de Liège Basket. Autour du terrain, d’abord, avec des gradins copieusement garnis, des goodies et une vraie belle ambiance. Mais aussi des bénévoles aux entrées et au bar visiblement ravis de voir revivre le Country Hall, à l’instar des nombreuses spectateurs croisés samedi soir.

Sur le terrain, ensuite, avec des Principautaires qui firent la course en tête toute la partie face à une équipe d’Ostende qui se vit privée de Dario Gjergja, exclu dans le dernier quart-temps. Si défensivement certaines lacunes collectives apparaissaient logiquement, les Liégeois avaient le bon goût de se battre sur tous les ballons et de se passer la gonfle. Avec Jamelle Hagins (19 points, 5 rebonds et 3 assists) et Angel Rodriguez (17 points, 5 rebonds, 4 passes et 3 steals) comme fers de lance, Nick Dragan (16 points et 4 rebonds) dans tous les bons coups et Tumba (2 points, 7 rebonds et 2 contres) impérial en défense, les Sang et Marine menaient 28-22 après dix minutes et allaient constamment conserver un petit viatique malgré l’impact de Tyree (27 points et 4 passes), Gillet (13 points et 4 rebonds) et Troisfontaines (13 points et 4 rebonds également). Et comme en plus Niels Van Den Eynde (16 points et 8 assists) était intenable et plantait deux « buzzer beaters » – pour le plus grand plaisir de son grand-père venu d’Anvers l’encourager – et que le public donnait de la voix, il ne pouvait rien arriver aux locaux qui matérialisaient leur retour au Country Hall en s’offrant une victoire de prestige contre le champion en titre, 87-78.

Les mines réjouies, l’atmosphère générale, l’affluence du public dans une vraie salle de basket et le spectacle sur le terrain le confirment : Liège Basket revit. Et c’est tant mieux !

Thiebaut Colot

Crédit photo : Thierry Net

KRS Logicistics