#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 6:15am
«

« Un double niveau de lecture afin que les parents qui accompagnent leurs enfants s’amusent aussi »

À la une Chroniques Culture Spectacles

Fin décembre, le Théâtre des marionnettes proposait une version inédite de la Nativité, fruit d’une heureuse collaboration entre Marc Malempré et Anthony Ficarrotta. #Liégeois y était.

Après deux représentations à guichets fermés, la troisième était également sold out, preuve s’il en est que dans une société sans cesse tournée vers l’innovation, certains loisirs traditionnels parviennent à survivre et – mieux ! – à évoluer positivement. Véritable institution à Liège, le Théâtre des marionnettes du Musée de la Vie Wallonne ravit depuis de très nombreuses années petits et grands avec près de 200 représentations annuelles. A la période de Noël, un spectacle sur la Nativité était tout indiqué. Mais une version bien évidemment revisitée avec certaines références contemporaines et, bien évidemment, la présence de Tchantchès et Nanesse. « Il faut s’adapter à l’époque et à l’évolution de la société », assure Anthony Ficarrotta, responsable du Théâtre. « Cela doit rester un spectacle familial, accessible aux cinq-douze ans, avec une histoire simple et drôle mais aussi avec un double niveau de lecture afin que les parents qui accompagnent leurs enfants s’amusent aussi. »

Pour ces trois spectacles, Anthony a collaboré avec Marc Malempré (dont vous pourrez prochainement retrouver un large portrait dans #Liégeois), véritable spécialiste d’instruments anciens et troubadour wallon. Avec l’aide de son comparse musicien, ce danseur, chanteur et musicien a offert à ce spectacle de marionnettes une totale singularité, un rythme passionnant et enchanté petits et grands, qui y ont, pour certains, découvert des sonorités d’autrefois et le langage délicieusement suranné de notre patois d’antan. Dans le petit Théâtre qui faisait salle comble, tous les spectateurs se laissèrent très vite entrainer par une histoire millénaire, revisitée avec brio par Anthony – dont l’humour fit souvent mouche – et finalement toujours aussi brûlante d’actualité et passionnante. Les enfants, particulièrement enthousiastes, ne manquèrent pas de participer activement à la pièce tandis que les parents savouraient les traits d’esprits et les références placées ici et là par le marionnettiste en chef. Une heure de pur plaisir et de grands sourires chez tout le monde : cette Nativité 2.0 fut une totale réussite.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Musée de la Vie wallonne

KRS Logicistics