#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 18 Juil 2024, il est 9:29am
«

Les Liégeois ont un pied en finale !

À la une Sport

En s’imposant 72-59 dans la manche aller de cette demi-finale de Coupe de Belgique contre Anvers, les Liégeois se sont placés dans une situation idéale pour rallier la finale.

A quoi reconnait-on les grandes équipes ? Plusieurs réponses peuvent être fournies mais la capacité à gagner des matchs en jouant mal en fait indubitablement partie. Et c’est ce qu’ont réussi les Sang et Marine contre Anvers lors d’une rencontre où seul le résultat comptait finalement.

Bien en place défensivement avec un Tumba autoritaire dans la raquette, les Liégeois prenaient un bon départ dans cette première manche de la demi-finale de la Coupe de Belgique initialement programmée vendredi. En l’absence d’Haggins, John (10 points) se montrait efficace alors que Rodriguez (19) était fidèle à lui-même. Après dix minutes, les locaux tenaient le bon bout, 20-13, face à une équipe d’Anvers coachée par l’ancien Pepin Ivica Skelin.

Dans le second quart, les Anversois continuaient d’être maladroits mais récupéraient tous les rebonds offensifs, se rapprochant ainsi des Liégeois au score, 23-21 à la seizième d’un match disputé sur un faux rythme et fortement haché par les coups de sifflet. A peine monté au jeu, Depuydt inscrivait un lay-up tandis que derrière, un énorme contre de John – sifflé comme fautif – réveillait le public du Country Hall. D’une bombe au buzzer, Rodriguez redonnait de l’air aux Principautaires, 34-26.

A la reprise, Dragan faisait filoche derrière l’arc pour faire 39-27 pour les Sang et Marine alors que les Anversois, souvent seuls derrière les 6,75 mètres, continuaient de rater la cible. Si tous les acteurs se montraient combatifs, la réussite boudaient les deux camps – à l’image de Lemaire envoyant un tir casse-croute – dans une partie ne parvenant pas vraiment à décoller. A la vingt-cinquième, le marquoir affichait 40-31. Les Anversois finissaient par se rapprocher au score mais Tumba, d’un dunk rageur, relancait les Liégeois, 44-37. De deux bombes consécutives, Niels Van Den Eynde (17) offrait treize longueurs d’avance aux locaux avant que Mwema ne fasse 50-39 à la demi-heure.

Les Giants débutaient idéalement le quatrième quart avec un triple. John derrière l’arc et Rodriguez, derrière la ligne de réparation, redonnaient onze points d’avance aux Liégeois à six minutes du terme. Les coups de sifflet continuaient de pleuvoir, empêchant les deux équipes de trouver un certain rythme. Van Den Eynde sauvait une situation compromise et les locaux abordaient le money time avec un viatique intéressant : 59-49. Les visiteurs poussaient pour revenir mais les Sang et Marine parvenaient à réussir les actions offensives – cette bombe à neuf mètres de Van Den Eynde – et défensives nécessaires. Les Principautaires s’imposaient 72-59 et pourront aborder en confiance le match retour prévu mercredi 25 janvier dans la métropole anversoise.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Philippe Collin

KRS Logicistics