#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 14 Juin 2024, il est 13:21pm
«

« Un match fou »

À la une Sport

A domicile, les Bulldogs ont mordu la poussière contre le rival Herentals, voyant leur formidable série de victoires prendre fin. Dès le lendemain, les Liégeois réagissaient de la meilleure des manières en allant s’imposer à Heereven pour le choc de BeNe League.

Ce samedi avait lieu le choc belgo-belge entre les Bulldogs et Herentals à la Médiacité. Une sorte de répétition générale pour ces deux équipes qui s’affronteront le 11 février prochain en finale de la Coupe.

En plus de Paulus et Taci blessés et de Boet van Gestel à nouveau suspendu, les Liégeois étaient privés de Cédric Delmarche, malade. La moitié de la défense locale était indisponible et Levi Smeet, promu attaquant depuis le début de saison, devait reprendre du service en défense.

Aucun round d’observation pour ce match au sommet, les deux teams voulant absolument prendre immédiatement l’ascendant en pratiquant un jeu offensif mais les deux gardiens étaient en très grande forme et arrêtaient toutes les tentatives, parfois très spectaculairement. Les visiteurs n’hésitaient pas à sortir la boîte à claques, Loris Darques en faisant les frais et devant quitter la glace dans la seconde période. En infériorité numérique, les Bulldogs finissaient par encaisser à la cinquante-deuxième minute, voyant leur série de victoires – 16 consécutives ! – stoppée par leur rival de toujours.

Dès le lendemain, les Sang et Marine devaient se coltiner un long voyage en car jusque Heerenven pour le choc de BeNe League. Après leur défaite de la veille, tous les observateurs s’interrogeaient sur la réaction qu’allaient avoir les Liégeois, toujours privés de plusieurs pions essentiels. La partie démarrait sur un tempo élevé et, à la dix-septième minute, les Bataves ouvraient la marque.

Loin de s’écrouler, les Bulldogs allaient alors dominer les échanges sans toutefois parvenir à égaliser. Il fallait attendre la toute fin de la deuxième période pour voir Bryan Henry, seul devant la cage hollandaise, égaliser. Revigorés par ce but, les visiteurs faisaient le forcing et la délivrance avaient lieu en quelques minutes, Yoren de Smet et Olaf Schoningh trompant le gardien adverse à la cinquante-quatrième minute et ensuite à la cinquante-sixième.

« Un match fou et bien meilleur que la veille de la part des Bulldogs de Liège qui, par cette victoire, confortent leur avance sur le duo La Haye et Heerenveen et qui rend confiance au groupe qui gère à merveille la situation difficile due aux nombreux absents », souligne Louis Létté.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Bulldogs de Liège

La Maraudière