#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 23 Mar 2023, il est 9:37
«

Fin de l’état de grâce à Liège Basket

À la une Sport

Sans leurs deux intérieurs US, les Liégeois se sont inclinés chez la lanterne rouge bruxelloise et voient leurs espoirs de rejoindre l’Elite Gold s’envoler définitivement.

Aussi bien en France qu’aux States, on considère les 100 premiers jours du mandat d’un nouveau Président comme un état de grâce. Passé ces 100 jours, la réalité rattrape le dirigeant, pour le meilleur et pour le pire. A RSW Liège Basket, l’arrivée d’un repreneur US a coïncidé avec cet état de grâce : signature de plusieurs renforts étrangers et du Belgian Lion Kevin Tumba, mise en place d’un nouveau staff et d’une nouvelle organisation, club sauvé de la banqueroute, retour au Country Hall avec des gradins bien garnis et victoire de prestige contre Ostende en championnat et puis en Coupe à domicile contre Anvers.

Malheureusement, le « retour sur terre » semble désormais avéré pour les Sang et Marine. Celle-ci se traduit par le départ de Iarochevitch, pourtant l’un des meilleurs joueurs de l’effectif, l’élimination sans gloire de la Coupe de Belgique, la lourde défaite concédée à Anvers en championnat, la mise à l’écart de Maxime Depuydt et ce dernier revers à Bruxelles, pourtant lanterne rouge du championnat.

Iaro et Depuydt auraient sans nul doute fait du bien aux Liégeois pour ce déplacement dans la capitale, en l’absence de Hagins et John. Deux blessés qui manquèrent aux Principautaires, sans pour autant que Potier et Bruwier ne foulent le terrain. Dès le début de rencontre, les anciens pensionnaires du Country Hall s’en donnèrent à coeur joie ! Deroover (15 points), Hazard (13 points et 4 assists) et Kohajda (2 points et 6 rebonds) permettaient aux locaux de prendre le contrôle de la partie et de mener 30-22 à la demi-heure.

Kevin Tumba (8 points et 4 rebonds) se montrait efficace face à ses anciennes couleurs alors que Rodriguez (20 points, 7 assists et 3 steals) et Van Den Eynde (13 points et 5 passes décisives) étaient à nouveau les plus en vue, accompagnés de Noterman qui signait, avec 15 points et 13 rebonds, un double-double du plus bel effet. A la pause, l’écart n’avait pas bougé d’un iota.

En seconde période, les Liégeois d’un Dragan fantomatique (6 points à 2 sur 10 aux tirs en 30 minutes) continuèrent de courir après le score. Mais comme le dit la célèbre phrase : « rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Après avoir compté onze longueurs de retard à la demi-heure, 69-57, les Principautaires, plus rigoureux derrière en deuxième mi-temps, finissaient par s’incliner 82-77. Un revers sous forme de double peine : il permet aux Bruxellois, dernier de la compétition, de revenir à une défaite – avec un match de plus, certes, – des Liégeois et ceux-ci voient leurs espoirs de se qualifier pour l’Elite Gold s’envoler définitivement. Les Sang et Marine devront disputer la « Silver » avec les autres équipes mal classées, un mini-championnat qui, de l’aveu même d’Axel Hervelle dans d’autres médias, ne jouit que d’une visibilité minime et d’un intérêt tout relatif.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Circus Brussels Basketball

Habits & Métiers