#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 20 Mai 2024, il est 8:34am
«

« Jouer avec le rythme, l’incontrôlable et le spontané »

À la une Culture Expositions

Charlotte Labarbe triplement à l’honneur au Centre culturel de Wanze.

Vous reprendrez bien un peu de Charlotte Labarbe ? Ce sont pas moins de trois expositions de cette artiste ayant étudié l’illustration à Saint-Luc à Liège et la scuplture aux Beaux-Arts de Bruxelles qu’accueille le Centre culturel de Wanze. « Depuis deux ans, il tient à cœur au Centre culturel de Wanze de mettre en avant et d’exposer le remarquable travail des animatrices et animateurs-artistes du Grain d’art (le Centre d’Expression et de Créativité de Wanze). C’est le cas de Charlotte Labarbe qui anime des ateliers dans les écoles de la commune ainsi qu’au Grain d’art depuis plusieurs années », justifient les reponsables du Centre culturel wanzois.

Depuis le 16 mars et jusqu’au 14 avril, une exposition de sculptures cinétiques enrichit la salle d’expo du Centre culturel de Wanze. « Mouvement, Matière et Énergie sont les axes principaux du travail de Charlotte Labarbe. Fascinée depuis l’enfance par l’animatronique et les automates, puis, plus tard, par l’animation en stop-motion et la pratique du Taijiquan, c’est tout naturellement qu’elle introduit le mouvement et sa décomposition au sein de son travail », précise le catalogue de l’exposition. « Elle aime comprendre comment fonctionnent et sont fabriqués les machines et les jouets. Elle aime jouer avec le rythme, l’incontrôlable et le spontané pour les cibler et mettre en valeur les matériaux de récupération et en faire des sculptures. Chaque sculpture est influencée par un moment de sa vie, une émotion vécue, une découverte. Les sujets inspirant sont la  mythologie, des œuvres littéraires ou cinématographiques, certains animaux, la technologie, les mécanismes et différentes cultures. »

Depuis le 16 mars aussi, le projet « Allo ? » est installé. Il trouve son origine dans une travail engagé depuis plusieurs années par le Centre culturel de Wanze pour favoriser la rencontre des habitants avec l’art contemporain. « Ce projet investit la place centrale de Wanze en y inscrivant la présence de la création contemporaine. Dans cet esprit, le support est une cabine téléphonique, anciennement lieu par lequel il fallait passer pour communiquer avec l’extérieur », précisent les Sucriers. « Lieu des liens invisibles entre les interlocuteurs, il matérialise une communication dans l’espace public et permet de réinterroger celle-ci, puisque ces cabines font désormais partie du passé. Ce support permet à l’artiste de se questionner et de questionner le public sur ce qui fait lien aujourd’hui, la communication, réelle et virtuelle. »

Enfin, samedi 8 avril aura lieu une mini exposition mobile dans la caravane du Centre culturel de Wanze afin d’y présenter des illustrations originales ainsi que les étapes de travail de Charlotte Labarbe pour découvrir son processus de création.

Plus d’infos : www.centreculturelwanze.be ou 085/21.39.02

Thiebaut Colot

Crédits photos : DR

La Maraudière