#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 9:27am
«

« Des paysages à couper le souffle et des pentes à vous aiguiser les mollets »

À la une Société Sport

Le Liégeois Nicolas Fabry est devenu un « Fada de Tourtour ».

Nicolas, tu passes tes vacances en Provence depuis bientôt vingt ans. Qu’affectionnes-tu tant dans cette région de France ?

Ce que j’affectionne le plus est évidemment le climat… Rien à voir avec notre région liégeoise ! Ensuite, j’y trouve des paysages tellement variés et reposants que je ne m’en lasserai jamais. Le Verdon, les champs de lavande, le canyon, le lac Sainte-Croix, les randonnées pédestres ou à vélo dans les Alpes de Haute-Provence et le Var : chaque lieu est si particulier et authentique qu’il est difficile de ne pas y être insensible !

Tu as récemment fait l’acquisition d’un gîte à Villecroze. Était-ce avec la volonté de faire découvrir cette superbe région à d’autres ?

C’est une volonté mais surtout un plaisir. En effet, lorsque je suis présent durant les périodes de location de notre gîte rural « Le Nord au Sud – Gîte en Verdon », je conseille des randonnées, des balades à pied ou en vélo et je propose même d’accompagner nos locataires dans diverses activités. Je porte aussi un intérêt particulier pour les bonnes tables de la région et je ne manque pas de diriger nos vacanciers vers celles-ci.

Tu viens de réussir un défi assez original : « les Fadas de Tourtour ». En quoi cela consistait-il ?

Il s’agit d’un challenge organisé par Bernard Tirtiaux. Celui-ci est un ancien grand basketteur belge, coéquipier de mon beau-père Jean-Luc Ventat et passionné de cyclisme. Il profite de sa retraite dans le Sud, à quelques kilomètres de Tourtour et de Villecroze. J’ai pu faire sa rencontre par le biais de mes beaux-parents qui gèrent également le gîte « Le Nord au Sud » avec nous. Ce fameux défi se passe à Tourtour, dans le Var, le village dans le ciel et l’un des plus beaux villages de France, perché à 635 mètres d’altitude. Il offre un terrain de jeu de choix parmi les oliviers, les vignes et les pinèdes. Des paysages à couper le souffle et des pentes à vous aiguiser les mollets ! Il ne s’agit pas d’une compétition mais d’un challenge sportif à relever seul, entre amis, en famille, avec votre club de cyclo, en team building d’entreprise… Faire partie des « Fadas de Tourtour » signifie avoir réussi à vélo, dans la même journée et sans faire demi-tour, l’ascension et la descente du village de Tourtour par ses quatre montées goudronnées. Il faut créer son propre parcours de plus ou moins 100 kilomètres avec environ 2000 mètres de dénivelé positif en passant obligatoirement quatre fois dans le village de Tourtour et sans jamais faire demi-tour ! Vous choisissez le jour et l’heure de votre départ mais vous avez 24 heures pour relever ce défi conçu pour tous les types de vélos et entièrement gratuit. J’invite les curieux à aller voir la page Facebook des « Fadas de Tourtour ».

Pourquoi t’es-tu lancé dans un tel défi ?

J’adore la compétition, les challenges, le dépassement de soi, peu importe les sports. Je trouvais le concept du défi des « Fadas de Tourtour » très chouette. L’effort physique du vélo a toujours été pour moi un plaisir et je n’avais jamais parcouru plus de 70 kilomètres avec du dénivelé. J’ai donc pris mon vélo, mon courage et consacré un jour de mes vacances pour relever ce challenge !

Plus d’infos : Le Nord au Sud • Gîte en Verdon par Fabry & Ventat | Villecroze | Facebook , Les Fadas de Tourtour | Facebook

Thiebaut Colot

Crédits photos : DR

Liège & Basketball