#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 9:23am
«

Les Cats marchent sur l’eau (et sur les Serbes) pour se hisser en demi-finale !

À la une Sport

Les Belgian Cats ont totalement atomisé la Serbie pour rejoindre le dernier carré de l’Euro avec une Emma Meesseman en triple-double !

C’est un démarrage canon que prirent les Cats dans ce quart de finale face à la Serbie. Pendant dix minutes, les Cats marchèrent sur l’eau (et sur les Serbes), claquant un 14-0 impressionnant. Avec un collectif bien huilé, Linskens (14 points, 8 rebonds, 4 assists et 5 contres) au four et au moulin, des assists et des contres en pagaille, du jeu rapide et de l’adresse de loin, les Belges bouclaient le premier quart avec une avance confortable, 28-8. Le second quart marquait le réveil des Serbes alors que les rotations belges se montraient moins fringantes que les titulaires. Les Belges perdaient quelques ballons, permettant à leur adversaire de revenir à 31-16. En réussite derrière l’arc, les Serbes faisaient le choix de défendre fort sur Meesseman (15 points, 13 rebonds, 10 passes, 5 interceptions et 2 contres) et Vanloo (14 points), ce qui laissait des opportunités pour Delaere (9 points), Allemand (15 points, 11 rebonds et 2 contres) et Linskens. A la pause, le marquoir affichait 49-31.

Loin de se reposer sur leurs lauriers, les Cats reprenaient la seconde période par le bon bout. D’un triple et d’un lay-up en contre-attaque, Julie Allemand faisait 57-31 pour finir d’abattre les derniers espoirs serbes. Bien en place en attaque comme en défense, les Belges déroulaient leur jeu et l’écart enflait, 71-45 à la demi-heure. Dans le dernier quart-temps, Rachid Méziane pouvait ouvrir son banc et toutes les Belges participaient à la fête pour décrocher la qualification pour les demi-finales avec une victoire 93-53 historique et revancharde contre la Serbie. Une rencontre marquée par l’exploit d’Emma Meesseman qui a signé un superbe et très rare triple-double avec 15 points, 13 rebonds et 10 passes décisives.

Thiebaut Colot

Crédits photos : FIBA

KRS Logicistics