#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 24 Fév 2024, il est 12:52pm
«

« Au niveau financier, le Standard est convalescent »

À la une Sport

Avant la venue du Cercle Brugge, Pierre Locht a fait le point en toute transparence sur la situation du Standard.

Avec un bilan comptable de 1 point sur 9 depuis l’entame du championnat, le Standard n’a pas encore brillé sur les pelouses belges même si le point pris à Charleroi dans un derby toujours aussi passionné a permis d’envisager la suite avec un peu plus de sérénité.

Avant de recevoir le Cercle Brugge ce samedi à 16 heures, Pierre Locht a joué le jeu de la transparence dans une vidéo publiée sur le site du Standard, sur la chaîne YouTube du club et sur les réseaux sociaux. « Actuellement, le Standard est convalescent au niveau financier », avance le CEO des Rouches. « Il n’est plus en péril comme il a pu l’être au moment de la reprise mais aujourd’hui, la situation n’est pas encore ce qu’elle devrait être. » Pierre Locht confirme que le Standard bouclera la saison dernière sur une perte financière et que la situation n’est pas encore idéale. « Il y a eu un gros travail fourni sur la maîtrise des coûts et des budgets plus clairement définis. Maintenant, nous devons travailler sur l’augmentation des revenus », ajoute-t-il. « L’amélioration sportive doit aller de pair avec une amélioration de la situation financière. »

Le CEO du Standard a également passé en revue les transferts du club. « Le Standard a moins dépensé, en valeur absolue, sur ce mercato que beaucoup d’autres équipes candidates aux Playoffs », reconnait-il. « Mais le Standard est peut-être le seul candidat au Top 6 qui a plus dépensé en transferts que ce qu’il n’a enregistré comme ventes des joueurs. » Pierre Locht précise également dans cette vidéo que dépenser plus que de raisons signifierait faire des pas en arrière, remettre potentiellement le club en péril et dépendre encore davantage de l’actionnaire. « Ce n’est pas la direction que nous voulons prendre », argue-t-il.

Si des modifications dans le noyau sont encore à prévoir et quelques profils attendus, le boss du Standard promet que tous sont convaincus de la qualité du staff et du noyau pour tendre vers les objectifs poursuivis. Pierre Locht revient également sur l’influence de 777 Partners dans les gestion du club. « Le Standard est un atout énorme pour le groupe 777 Partners », argue-t-il. « Il n’y a aucune hiérarchie entre les clubs du groupe mais il faut tenir compte des spécificités de chaque club. »

Thiebaut Colot

Crédit photo : Standard de Liège

Liège & Basketball