#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 9:20am
«

« Un lieu chaleureux, convivial et familial »

À la une Horeca Portraits

Le Beaubourg à Embourg veut retrouver son lustre d’antan sous l’impulsion de Mirza Skrelja.

L’Horeca, un métier qui s’est imposé assez naturellement pour Mirza Skrelja. « Je n’étais pas fan de l’école et j’ai commencé à vingt ans comme plongeur à la Capitainerie », dévoile celui qui a occupé différents postes au fil des années. « J’adore ce métier car j’adore vivre, communiquer et je suis très attaché à l’aspect humain. Je me mets beaucoup à la place de l’autre. »

Passé par la Capitainerie et le Chèvremont, ce grand gaillard de 25 ans, qui a fait quelques apparitions en D1 belge de basket-ball avec Liège Basket, a décidé de relever un grand défi : reprendre Le Beaubourg, à Embourg. « C’est un vrai challenge », reconnait-il. « Cela procure une certaine adrénaline mais j’ai surtout envie de m’occuper au mieux de nos clients et de rendre à ce chouette établissement l’attrait qu’il mérite. »

Dans ce projet, Mirza peut compter sur le soutien de son associé, Dominique Van Avermaet, figure bien connue de l’Horeca liégeoise et à qui l’on devait la réouverture du Chèvremont à Vaux-sous-Chèvremont il y a un peu plus d’un an. « J’ai tissé des liens forts avec lui depuis que j’ai débuté à La Capitainerie, c’est comme la famille », sourit Mirza qui a monté une toute nouvelle équipe à ses côtés. « Nous avons eu de la chance de trouver du personnel de confiance pour former une super équipe. C’est déjà une réussite. »

Mais le pari ne sera totalement rempli que si les gourmands et les gourmets reviennent avec enthousiasme dans cette brasserie chic. « Je ne veux pas d’un établissement élitiste mais bien d’un lieu chaleureux, convivial et familial », souligne le nouveau patron du Beaubourg qui a prévu un local pour les enfants ainsi que des modules de jeu à l’extérieur sur la grande terrasse (120 places) en train d’être réhabilitée. « J’adore l’esprit de Louis de Funès, une grande photo de lui accueillera d’ailleurs nos visiteurs et donnera le ton du Beaubourg où nous voulons insuffler des sourires et de la convivialité. »

Le Beaubourg ouvre tous les jours, sauf le mardi, mais sera ouvert sept jours sur sept lorsque les beaux jours arriveront, à partir de midi. « Tout le monde est le bienvenu et une carte réduite sera proposée entre les services du midi et ceux du soir », précise Mirza. Dans un cadre élégant mais chaleureux, rehaussé par les décorations florales de Vase d’Ivoire, les convives pourront profiter d’une carte de brasserie avec des incontournables – croquettes, américain, boulets, vol-au-vent – mais aussi des moules, du poisson, des pâtes, du canard ou encore de belles pièces de viande, le péché mignon du nouveau propriétaire des lieux. « Une cuisine classique mais composée de belles assiettes, élégantes et bien exécutées », assure Mirza. « Et les desserts sont une tuerie ! »

Les saveurs seront au rendez-vous, c’est une certitude. « Nous travaillons avec des producteurs locaux et des produits frais. Tout est fait maison. C’est indispensable, dans la restauration, de proposer de la qualité », assure ce jeune homme dynamique et souriant. La carte des vins, elle, fait la part belle aux flacons français et italiens mais avec aussi quelques pépites moins connues. Le parking de vingt places est un atout supplémentaire de l’établissement, tout comme la formule lunch alléchante proposée à ceux qui veulent profiter d’un temps de midi gourmand. « Je veux faire les choses sérieusement sans me prendre au sérieux », conclut celui dont l’empathie rejaillit déjà sur l’ambiance du Beaubourg.

Le Beaubourg sur les réseaux : Facebook

Adresse : Le Beaubourg, Voie de l’Ardenne 160, 4053 Chaudfontaine.

Thiebaut Colot

Crédit photo : DR

Soumettez un sujet pour le magazine #Liégeois