#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 10:47am
«

« Réconcilier art, science et démocratie avec un programme riche et foisonnant »

À la une Culture Société

Rêve Général, festival pluridisciplinaire d’une ampleur inédite qui entend réconcilier art, science et démocratie, se déploiera sur le campus du Sart Tilman du 2 au 28 avril.

Jeudi 7 mars au Sart Tilman se tenait la conférence de presse de présentation de Rêve Général, un nouveau festival totalement inédit ayant pour mission de « réconcilier art, science et démocratie », comme le présente Alexis Garcia. Le Directeur d’Arsenic2 est l’organisateur de ce projet colossal, né sous l’impulsion d’Arsenic2, de l’Université de Liège et du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège, du CHU de Liège et des dizaines de partenaires des milieux artistiques, académiques et de la société civile, qui se déroulera durant quatre semaines sur le campus de l’Université de Liège.

Pour l’occasion, il était accompagné de la Rectrice de l’ULiège, Anne-Sophie Nyssen, et de Céline Martin, coordinatrice au Centre d’Action Laïque de la Province de Liège. « Il y a déjà plus de 120 partenaires et cela bouge encore, ce qui est la preuve d’une véritable émulation » sourit Alexis Garcia. « Dans le monde, il n’existe aucun autre format comparable. Il s’agit d’un festival transversal et intergénérationnel, national mais aussi international, véritable rencontre entre le monde universitaire, secondaire et le grand public de Liège. »

Du 2 au 28 avril, sous les chapiteaux installés pour l’occasion, plus de 200 activités seront proposées. Expositions, conférences, master class, spectacles, concerts, ateliers autour des questions de santé, de migration, de transition alimentaire, d’écologie et de genre seront au programme et mobiliseront une diversité de regards, d’expériences et de sensibilités pour penser et agir ensemble dans le monde. « J’ai été surprise par ce projet et très vite enthousiaste », confie Anne-Sophie Nyssen. « Cet immense chapiteau et ceux plus modestes vont étonner, créer la surprise et ce festival va susciter de l’émotion. En réunissant l’art, les sciences et la démocratie, nous espérons trouver des réponses aux défis actuels. »

Alors que nous sommes dans une année électorale et dans un contexte social, économique et environnemental particulièrement difficile, Rêve Général veut remobiliser les populations sur les enjeux démocratiques et s’organise à cette fin autour de trois thématiques principales – Santé, Exils et Migrations, Transition alimentaire et environnementale – et, de manière transversale, autour des questions de genre et des enjeux démocratiques. « La programmation a été pensée pour avoir des projets artistiques capables de porter des messages », précise Alexis Garcia dont la troupe est à l’initiative de Nourrir l’Humanité« Les spectacles sont toujours des tremplins aux débats. Le théâtre est peut-être l’un des derniers lieux où l’on peut se retrouver, discuter et même agir. »

Les trois orateurs l’affirment : « Une véritable dynamique s’est créée autour de Rêve Général. » Des liens entre les mondes artistique, économique et académique se forgent, certains ayant rejoint spontanément le festival avec des propositions concrètes. « Mais il y a déjà de nombreux professeurs qui travaillent en étroite relation avec le monde artistique », souligne Pierre Ozer de l’ULiège. « Nous partons dans l’inconnu avec une certaine forme d’innovation et plusieurs paramètres que nous ne maîtrisons pas totalement : c’est cela aussi qui est beau. Nous ignorons ce que cela va donner mais nous sommes persuadés que cela va donner quelque chose. »

Forcément inédite, cette première édition rencontre déjà son public avec une billetterie accessible depuis une quinzaine de jours. « Tout le milieu associatif s’est mobilisé autour d’un programme riche et foisonnant », se félicite Alexis Garcia. « Dans une volonté de rendre ce festival accessible à toutes et tous, les spectateurs pourront payer ce qu’ils veulent pour leurs tickets dans une fourchette comprise entre 7 et 35 euros. » Et d’ajouter : « Nous voulons rêver et construire des pistes de réflexion. »

Impossible évidemment d’être exhaustif quant à la totalité des activités prévues tant celles-ci sont nombreuses et variées. Néanmoins, Rêve Général peut se targuer d’interventions prestigieuses parmi lesquelles celles de l’astrophysicien et philosophe Aurélien Barrau, de l’entrepreneuse sociale Runa Khan, de la philosophe politique et marraine de l’évènement Barbara Stiegler et du comédien et parrain du festival David Murgia qui viendra présenter son célèbre Discours à la Nation. Les spectacles Urgence et Nourrir l’Humanité – Acte II devraient faire le plein dans le chapiteau principal qui peut accueillir jusqu’à 600 personnes.

Une formidable initiative qui tombe à pic en des temps troubles et qui devrait, sans nul doute, séduire les jeunes et les moins jeunes tout en renforçant la cohésion sociale.

Le programme complet est à découvrir sur www.revegeneral.be

Thiebaut Colot

Crédits photos : DR / Olivier Laval

Liège & Basketball