#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 22 Juin 2024, il est 11:22am
«

« Mettre l’ingéniosité des Fab Lab au service des personnes porteuses de handicap pour améliorer leur quotidien »

News Santé Société

Les 30, 31 mai et 1er juin, l’Auberge Simenon à Liège accueille les Rencontres du Rehab-Lab à l’initiative du KapLab du CHU de Liège. Grâce aux technologies numériques, ces associations apportent une aide personnalisée aux personnes porteuses d’un handicap afin de faciliter leur vie quotidienne.

Un Rehab-Lab est un Fab Lab (contraction de l’anglais « fabrication laboratory », « laboratoire de fabrication ») intégré à un centre de soin, qui permet à des personnes en situation de handicap de créer leurs propres aides techniques grâce à l’impression 3D.

L’association – au nom éponyme – est une communauté internationale qui échange en permanence autour de ses pratiques professionnelles. Elle compte à ce jour une cinquantaine de membres, dont les chevilles ouvrières du KapLab, projet créé en 2020 par des professionnels de la santé du CHU de Liège. « Nous sommes partis d’un constat essentiel : la recherche d’autonomie est primordiale pour les personnes porteuses de handicap », explique David Servais Educateur spécialisé et cofondateur de KapLab. « Nous les accompagnons donc dans la création d’aides techniques, en mettant à leur disposition des outils innovants, comme des imprimantes 3D, des découpes laser… mais également le savoir-faire de nos membres, pour la plupart autodidactes ».

Concrètement, le KapLab part des besoins des utilisateurs pour trouver des solutions : « Une patiente du CHU est venue nous trouver car, suite à un accident domestique, elle ne pouvait plus exercer deux de ses passions : l’écriture et le jardinage », poursuit David Servais. « Nos membres ont donc fait preuve d’ingéniosité pour créer des pièces adaptatives qui se fixent sur des outils existants – dans ce cas-ci, un sécateur ou un bic par exemple – et permettent ainsi à la patiente de s’occuper de son jardin ou d’écrire ».

Pour ces Rencontres 2024 du Rehab-Lab, durant trois jours, une cinquantaine de personnes venues de Belgique, de France ou encore du Luxembourg vont pouvoir échanger sur leurs pratiques et confronter leurs expériences. Avec, le vendredi 31 mai, un mini-congrès ouvert aux professionnels de la santé : présentation du Rehab-Lab et du KapLab, cas pratique avec des implants sur mesure et des matériaux biocompatibles pour la chirurgie maxillo-faciale développés par une entreprise liégeoise, etc. « Les professionnels de la santé – médecins, kinés, ergothérapeutes… –- étant en contact direct avec les patients, ils sont les plus à même de faire le lien avec le KapLab, étant entendu que nous proposons aussi aux patients désireux d’apprendre d’être acteurs de la fabrication de leurs pièces », conclut David Servais.

LM

Crédit photo : CHU de Liège

Votre publicité dans le magazine #Liégeois