#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 27 Fév 2024, il est 10:38am
«

« C’était la première fois qu’un public chantait d’une telle façon avec moi »

À la une Citoyenneté Société

Patrick Bruel est désormais Citoyen d’Honneur de la Ville de Liège.

La relation entre Patrick Bruel et Liège remonte à loin. C’est d’ailleurs à Liège qu’a vu le jour son tube « J’te l’dis quand même », comme il l’avait rappelé lors de son dernier concert au Feel Good Festival. Cela remonte précisément au 17 mai 1990 lorsque le chanteur français avait entamé, seul au piano, ce nouveau titre qui fit un carton. L’émotion allait traverser le public liégeois et créer une osmose avec Bruel qui ne se démentira plus jamais. « Je ne sais pas vous expliquer pourquoi, ni comment ça s’est passé. Mais c’était la première fois qu’un public chantait d’une telle façon avec moi. Je n’ai jamais oublié ce moment. Et je m’en souviens lors de chacun de mes passages en Belgique », avait-il confié récemment dans des propos repris par l’équipe de communication de Willy Demeyer.

Le Bourgmestre de la Cité ardente a récemment fait de Patrick Bruel un Citoyen d’Honneur de la Ville de Liège. « L’histoire qui unit Liège et Patrick Bruel s’est construite au cours des trente dernières années et n’en finit pas de s’écrire », peut-on lire sur la page officielle de Willy Demeyer. Cette distinction surprise lui fut décernée le 6 novembre dernier, avant l’inauguration de la dalle qui lui est dédiée rue Pont d’Avroy dans le cadre du Festival International du Film de Comédie de Liège. « Le chanteur-acteur aux 15 millions d’albums vendus, à la filmographie riche d’une cinquantaine de films et de centaines de représentations théâtrales a accepté avec émotion de devenir l’un des Citoyens d’Honneur de la Ville de Liège », précise encore le communiqué.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Willy Demeyer Facebook

Habits & Métiers