#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 14 Juin 2024, il est 15:02pm
«

La « feel good expo » de Luis Salazar

À la une Art Chroniques Culture Expositions

Pastels de Luis Salazar : une véritable « feel good expo » .

A l’âge de dix ans, Luis Salazar débarque à Liège avec toute sa famille fuyant la dictature franquiste. Il trouvera dans notre Principauté une terre d’accueil et de vie où il put développer ses talents. Passionné de poésie, de musique et de peinture, il décide d’étudier à l’Académie des Beaux-Arts de Liège. A contre-courant des artistes attirés par d’autres formes créatives, Luis Salazar veut peindre, à l’instar des nombreux génies dont il admire le travail.

Talentueux, Luis Salazar a exposé partout dans le monde mais, toujours, en gardant un pied dans une Cité ardente chère à son cœur. L’esthétique picturale de son œuvre se caractérise par la couleur – une bénédiction dans cette époque sombre et troublée – ainsi que par l’abstraction et sa dimension protéiforme. Les toiles de cet artiste d’origine basque sont disséminées un peu partout sur le globe et, forcément, à Liège aussi.

La Cité Miroir vient de lui consacrer une grande exposition intitulée Pastels. « Un ‘pastel’, en espagnol, c’est un gâteau et ‘los pasteles’ de San Sebastian, la ville natale de Luis Salazar, sont d’une gourmandise, d’un éclat et d’un raffinement inouïs », rappelle Geneviève Salazar en guise d’introduction. « On pourrait dire quasi la même chose des pastels de l’artiste basque : de petites créations délicates, des couleurs vibrantes, chatoyantes, voluptueuses, une pâte épaisse ou translucide, sensuelle. »

Quel plaisir de déambuler au gré du parcours et d’admirer les différentes œuvres exposées. On y apprécie le trait de l’artiste et les choix qu’ils posent ; la poésie, l’onirisme et l’énergie qui se dégagent des dessins sans oublier la joie et le dynamisme que soufflent les tableaux accrochés sur les murs de l’ancienne piscine. Dans ce cadre splendide, l’explosion des couleurs de Salazar fait mouche. Une véritable feel good expo !

Thiebaut Colot

Crédits photos : Sable

Adret & Ubac