#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 14 Juin 2024, il est 15:15pm
«

« Le cocktail parfait pour une très belle finale »

À la une Sport

Ce samedi sera un grand jour pour les Bulldogs, leurs fans et la ville de Liège. Les Liégeois disputeront leur neuvième finale de Coupe de Belgique consécutive face au grand rival Herentals dans l’Enfer du Longdoz.

Pour la neuvième fois consécutive, les Liégeois disputeront la finale de la Coupe de Belgique. Pour la septième fois d’affilée, ils affronteront leur grand rival Herentals. Et pour la deuxième année de suite, cette grande finale se disputera à la patinoire de la Médiacité de Liège !

En proie à des soucis d’effectif, les Bulldogs ont récupéré leur capitaine Jordan Paulus, et devraient pouvoir aligner Cédric Delmarche et Loris Darques. Julien de Vriendt demeure incertain et un doute persiste quant à la participation de Virgil Delbrassine qui est toujours blessé.

Bulldogs contre Herentals, c’est la finale rêvée, le véritable classico. « Ce sont les deux équipes phares de la compétition belge depuis plusieurs saisons et cela fait très longtemps que la rivalité existe. Depuis 2016, Herentals a l’avantage au niveau des victoires », présente Louis Letté, porte-parole des Sang et Marine. Mais lors de la dernière édition, ce sont bien les Principautaires qui l’avaient emporté 3-1 dans une patinoire de Liège en feu. « Nos gars espèrent bien rééditer pareil exploit, portés par leurs supporters qui mettront une ambiance comme seuls les Liégeois savent le faire dans l’Enfer du Longdoz. »

Après avoir participé à une compétition européenne pour la première fois de leur histoire sur les rives du Bosphore, les Bulldogs caracolent en tête de la BeNe League. « La Coupe de Belgique est un des objectifs avoués du club cette saison avec, en plus, la ferme volonté d’aller le plus loin possible en Playoffs de BeNe League, comme la saison dernière », précise Louis Letté.

Cette finale sera aussi une forme d’apothéose pour les puristes, les deux formations développant un jeu intense, rapide, avec un pressing et un engagement physique constants. « C’est le cocktail parfait pour une très belle finale », conclut Louis.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Kurt Tops

KRS Logicistics