#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 24 Juil 2024, il est 2:11am
«

« L’accomplissement d’un rêve »

À la une Culture Événements Littérature Portraits

Avec L’Afrique pour se perdre, Fabienne Zutterman a signé un premier roman remarqué et remarquable. Passionnée par ses contemporains, la Liégeoise sera le 25 février à Bruxelles pour le Salon de la Littérature africaine de Belgique écrite ou orale.

Impossible de le nier : L’Afrique pour se perdre, le premier roman de Fabienne Zutterman, a rencontré un franc succès et révélé une auteure talentueuse.  « Depuis l’enfance, j’avais le projet d’écrire ce livre inspiré de trois années de ma vie », m’avait confié cette Liégeoise en août dernier . « J’avais le sentiment d’avoir vécu quelque chose d’unique et je souhaitais écrire là-dessus mais c’était très dense et cela m’a pris près de neuf ans pour arriver au bout du processus. »

Fabienne a finalement attendu ses 57 printemps pour sortir son premier livre et devenir ainsi écrivaine. « Lorsque j’ai eu achevé ce livre, j’ai éclaté en sanglots. C’était l’accomplissement d’un rêve », m’avait avoué celle qui écrit des poèmes depuis toute petite.  « Cet ouvrage n’est pas thérapeutique mais me permet de mettre en lumière ma maman tout en faisant la paix avec mon frère et avec moi-même. »

Un coup d’essai et un coup de maître pour cette férue de littérature, très attachée au beau langage et fondamentalement tournée vers l’humain. « Je suis passionnée par la vie des gens. Si on vit intensément, la vie devient une œuvre d’art et l’écriture permet de sublimer le vécu », m’avait-elle assuré.

Si Fabienne a depuis remis l’ouvrage sur le métier, bouclant un second livre alors que le troisième est déjà en route, elle a également multiplié les rencontres avec ses lecteurs et les différentes communautés. Ce 25 février, en digne représentante de la maison Empaj Editions, elle sera présente au SLABEO, le Salon de la Littérature africaine de Belgique écrite ou orale. Cet évènement se tient à Bruxelles, rue du Vieux Marché au grain à Bruxelles. « Ce sera une belle occasion de passer un joli moment à se perdre un peu ensemble en Afrique », précise l’auteure sur ses réseaux sociaux.

Pour (re)lire le portrait que #Liégeois avait consacré à Fabienne Zutterman, c’est ici.

Pour commander L’Afrique pour se perdre : Empaj Editions – L’Afrique pour se perdre par Fabienne Zutterman

Thiebaut Colot

Soumettez un sujet pour le magazine #Liégeois