#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 13:24pm
«

« Faire une musique que j’aime pour la partager »

À la une Culture Musique Portraits

Marvin Albert, jeune artiste révélé dans The Voice Belgique et dont le premier single My Summer Love a cartonné, sortira ce 24 mars son second titre : What you came for.

Après avoir sorti un premier single, My Summer Love, qui a cartonné auprès du public, passant en boucle sur les radios, Marvin Albert sortira le 24 mars un second single : What you came for« Cette chanson a pour but de prouver au public et à moi-même que je suis toujours là, que je kiffe toujours autant la musique et que j’ai envie de persévérer dans cette voie », sourit le jeune Sprimontois. « Evidemment, il y a un certain stress car je ne m’attendais pas à ce que cela fonctionne aussi bien pour ma première chanson. J’ai pris cela comme un encouragement à poursuivre mon expérience musicale tout en sachant qu’il plane toujours une forme d’incertitude dans ce milieu. Avoir peur que cette chanson ne rencontre pas son public est légitime mais il faut se débarrasser de ces craintes-là et kiffer à 200%. Le plus important est de faire une musique que j’aime pour la partager avec les auditeurs. »

Toujours dans cette veine pop que Marvin affectionne, What you came for devrait sans nul doute séduire et implanter encore plus durablement ce jeune artiste à la voix envoûtante dans le paysage musical belge. Ce second titre est encore issu de la collaboration entre Marvin et Durbuy Music. « C’est vraiment un bonheur et une chance d’avoir pu nouer cette formidable relation. Tout seul, impossible de réaliser un travail aussi qualitatif », remercie le Carrier qui s’est librement inspiré d’une de ses premières histoires d’amour pour fournir le matériau à ses auteurs. « Cette chanson évoque une relation un peu toxique, où deux personnes s’aiment mais se disputent. Et à chaque fois que l’un désire rompre, l’autre redevient adorable. Cela parle de la difficulté de se séparer car il est parfois ardu de quitter ses habitudes, sa zone de confort. »

Si les fondations de cette chanson furent posées lors d’un writing camp à l’été 2022, la version finale a été passablement peaufinée pour un rendu particulièrement stylé. « En tant que jeune artiste, on peut parfois faire preuve d’une certaine impatience mais à Durbuy Music, on m’a expliqué l’importance de prendre le temps de la réflexion et d’insister sur les arrangements, les petits détails, pour arriver à un chouette produit fini », reconnait Marvin. « Damien et Robbe avec qui j’ai bossé sont vraiment des tueurs, hyper compétents. Au final, cette chanson me correspond totalement et me procure un plaisir et une énergie incroyables lorsque je l’interprète. »

Après les examens réussis – « mes études m’apportent beaucoup, tant intellectuellement que grâce aux rencontres que j’y fait » – et la période hivernale, Marvin se réjouit de remonter sur scène. « J’adore ça ! Je suis toujours hyper reconnaissant envers les gens qui me font confiance. C’est hyper gratifiant », s’enthousiasme-t-il alors que sa collaboration avec le DJ Hugo Gilles pourrait s’enrichir de la présence d’un guitariste pour offrir des sets encore plus exceptionnels. La suite pourrait même se teinter d’un accent hispanique pour Marvin qui partira en septembre prochain pour trois mois à Séville. « Peut-être que je pourrais me produire là-bas, dans des bars ou lors de certains évènements… En tout cas, je prendrai ma clé USB et mon micro car qu’est-ce que je kiffe la musique », conclut-il avec un large sourire.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Marvin Albert

Liège & Basketball