#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 8:34am
«

« Un voyage passionnant entre images de la science et science de l’image »

À la une Cinéma Culture Santé Société

Pendant une semaine, le Festival Imagésanté, devenu une référence au niveau européen et mondial, va faire faire dialoguer images de la science et science de l’image.

Parfois décriée à tort et à travers, Liège n’en demeure pas moins une ville qui bouge et qui offre à ses citoyens une multitude d’activités culturelles et d’évènements attractifs. Ce 27 mars, avec la cérémonie d’ouverture et la présentation en avant-première du film « Penelope, My Love » au cinéma Le Parc, débutera le Festival Imagésanté. « En quatorze éditions, Imagésanté a acquis une notoriété internationale, devenant un événement de référence en matière de festival consacré à la santé, tant au niveau européen que mondial », rappellent les organisateurs. « L’objectif d’Imagésanté est de promouvoir la santé par le biais de l’image, au travers d’un Festival du cinéma documentaire ancré dans la cité de Liège, d’une dizaine d’émissions télévisées sur des sujets liés à la santé et d’un Campus regroupant de nombreuses activités d’éducation et de promotion de la santé, à savoir des ateliers réservés aux étudiants et des retransmissions d’opérations chirurgicales en direct. »

Festival réputé bien au-delà des frontières de notre flamboyante Principauté, Imagésanté est avant tout un festival de cinéma documentaire, un genre particulièrement exigeant, implanté au cœur de la Cité ardente, toutes les projections étant regroupées aux cinémas Sauvenière et Churchill. Et pour cette édition encore, la barre sera placée particulièrement haute puisque pas moins de 22 documentaires, sélectionnés parmi plus de 300 œuvres, seront en compétition. Choisis pour leur qualité, leur engagement et leur approche qui offre un regard croisé entre le cinéma, la science et la santé, ces films seront présentés en trois sessions : la Compétition internationale, reprenant des films d’auteur, développant des messages forts sous une forme cinématographique de qualité, et  deux sessions thématiques, « Soulever des montagnes » (pour les films mettant en valeur les réalisations et projets de personnalités fortes) et « Lever des tabous » (pour les films bousculant un certain nombre d’idées reçues, brisant le silence et parlant ouvertement d’un sujet considéré encore comme tabou).

Comme à Cannes, à Berlin ou à Venise, des prix seront remis – le 1er avril à la Cité Miroir lors de la soirée de clôture – aux œuvres jugées les plus pertinentes et réussies par trois jurys internationaux composés de spécialistes du cinéma documentaire et de professionnels de la santé. Un prix « Santé mentale positive » sera également décerné par la Province de Liège, récompensant l’un des six films traitant de santé mentale. Loin de cultiver l’entre-soi, Imagésanté est un festival ouvert au grand public, plusieurs projections seront ainsi suivies de rencontres avec les équipes des films ou des spécialistes de la santé ainsi que de débats en partenariat avec des associations concernées.

Un festival sur la santé, au cœur de la cité !

Imagésanté ne se cantonne pas aux salles obscures, que du contraire, puisque plusieurs animations seront prévues tout au long de cette dernière semaine de mars. Une dizaine d’émissions thématiques liées à la santé seront diffusées en direct – depuis le plateau installé à la Cité Miroir – sur l’une des deux chaînes YouTube du Festival et ensuite podcastées. Celles-ci, ouvertes au public, supervisées par un Conseiller scientifique de référence et animées par des journalistes professionnels aborderont des thématiques aussi diverses que l’alimentation, la vaccination, le Covid long, l’activité physique, la médecine à l’ère numérique, l’oncologie, la santé mentale de la population ou les perturbateurs endocriniens.

Aux Amphis de Médecine sur le site du CHU de Liège, le Campus du Festival déroulera ses activités d’éducation et de promotion de la santé avec, notamment, quatre journées de retransmissions d’opérations chirurgicales en direct. Le public pourra même dialoguer en direct avec le chirurgien en plein travail. Ces opérations pourront être suivies sur la Web TV du festival qui avait enregistré plus de 120 000 connexions lors de l’édition précédente ! Des ateliers pour les jeunes – dont la santé est un sujet de préoccupation majeur – seront également organisés tout au long de la semaine pour faire de ce Campus un lieu de débats et d’échanges.

Nouveau record d’affluence en vue ?

Si toutes les projections, animations, émissions et conférences vaudront assurément le détour, six de très haut niveau méritent que nous nous y attardions davantage. Le 28 mars, soit lendemain de la cérémonie d’ouverture, aura lieu la projection du film « (R)évolution Sida » hors compétition en présence du réalisateur Frédéric Chaudier, par ailleurs Président du Jury de la Compétition internationale, suivie d’un débat avec des représentants de la Plateforme Prévention Sida et de Sida-Sol Liège et un infectiologue du CHU de Liège. Le mercredi 29 mars, le film « Sauve une Vie 3 », en partenariat avec le CHU et l’Université de Liège, sera présenté en avant-première et lui aussi suivi d’un débat sur les bons réflexes à adopter en fonction de la gravité d’une blessure contractée lors d’un incendie domestique.

Le même jour, « Queerying Nature », une coproduction liégeoise, sera projeté et suivi d’un débat, avec la réalisatrice Aline Magrez, l’équipe et le protagoniste du film et plusieurs spécialistes, sur le thème : « Transidentité, quel accompagnement ». Le jeudi 30 mars, place à la conférence organisée par Solidaris sur le thème « Le juste prix des médicaments » durant laquelle sera présenté – mais sans Philippe Risoli – l’outil mis en place par la mutuelle pour estimer… le juste prix d’un médicament. Jeudi 30 mars toujours se déroulera une soirée spéciale consacrée à la retransmission d’opération en direct. Celles-ci seront commentées en live par des experts et des médecins. Enfin, vendredi 31 mars, une grande conférence à destination des étudiants se tiendra. Intitulée « Les métiers des sciences de la vie, un avenir assuré ! », cette conférence permettra à notre jeune génération de s’informer au mieux pour envisager une carrière dans un secteur qui embauche.

Un programme foisonnant et diversifié qui, cette année encore, saura séduire un large public, la dernière édition en présentiel, en 2018, ayant rassemblé plus de 12 000 personnes tandis que l’édition 2021, en format virtuel à cause de la crise sanitaire, avait touché plus de 120 000 internautes. En proposant cette fois une formule hybride, Imagésanté, soutenu par les pouvoirs publics et plusieurs partenaires privés, pourrait bien connaître un nouveau record d’affluence !

Pendant une semaine, les festivaliers pourront ainsi jouir d’un « voyage passionnant entre images de la science et science de l’image ». Ceux-ci peuvent consulter le programme complet du Festival et s’inscrire aux différents évènements sur le site www.imagesante.be. Convaincu de la pertinence, de le qualité et de l’importance de ce Festival qui porte haut les couleurs de notre Cité ardente, #Liégeois vous fera vivre chaque jour les développements de cet évènement d’envergure.

La chaine YouTube d’Imagésanté : Festival Imagésanté – YouTube

Le Facebook du Festival : Festival Imagésanté | Liège | Facebook

Thiebaut Colot

Crédits photos : DR

La Maraudière