#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 9:02am
«

« Des continents entiers demeurent en souffrance »

À la une Cinéma Culture Santé Société

En 2023, le VIH continue de tuer des milliers de personnes, comme l’a filmé avec talent et intelligence Frédéric Chaudier, Président du Jury Compétition international du Festival Imagésanté dans son documentaire « (R)évolution Sida ». Autre sujet brûlant d’actualité : le coût des médicaments pour la population belge. Une grande soirée sur le thème « Le juste prix des médicaments se tiendra ce jeudi 30 mars à la Cité Miroir.

Lundi 27 mars, à peine arrivé de Paris, Frédéric Chaudier, Président du Jury Compétition international du Festival Imagésanté se confiait sur son film « (R)évolution Sida ». « Ce titre signifie que le VIH a contribué à ouvrir nombres de portes dans la recherche et dans la société mais qu’il y encore un sacré boulot à accomplir, des continents entiers demeurant en souffrance » détaillait-il sur scène. « Ce virus véhicule beaucoup d’inéquité. L’accès aux traitements est très difficile dans un certains nombres de pays et ce film fut parfois complexe à tourner car il existe un véritable déni de l’épidémie dans certains pays comme la Russie et la Chine. Mais il y a aussi des gens admirables qui bossent sous le radar auprès des populations à risque. » Le réalisateur française assurait avoir de quoi faire trois ou quatre films. « Je dois avoir 700 ou 750 heures de rush », précisait-il. « Trop de gens estiment que cette pandémie s’est éteinte. »

Mardi 28 mars à la Sauvenière, le public était clairsemé pour la projection, hors compétition, de « (R)évolution Sida ». La météo chagrine avait-elle eu raison du désir des Liégeois d’assister à la première de ce film coup de poing ? L’oeuvre de Frédéric Chaudier adopte une construction assez classique, se découpant par pays et par cause de la prolifération du virus dans ces différentes régions. Tourné entre 2016 et 2019, moment où le Covid fit son apparition, ce documentaire de qualité rappelle quelques chiffres qui donnent le tournis : entre 33 et 43 millions de personnes seraient infectées et seulement 28 millions auraient accès à un traitement. Certaines images sont splendides, les données et les témoignages interpellent et la qualité des intervenants ajoute du poids au discours du réalisateur.

Frédéric Chaudier a baladé sa caméra de l’Afrique du Sud à la Chine en passant par la Russie, la Thailande, les USA et la France, mettant en avant différentes causes qui expliquent que cette pandémie continue de tuer des centaines de milliers de personnes chaque année. Du sexe sans protection à la consommation de stupéfiants, de la criminalisation de l’homosexualité aux transfusions sanguines, de la réduction des budgets alloués aux traitement et à la prévention à l’inflexibilité des groupes pharmaceutiques quant aux tarifs prohibitifs pratiqués, les causes sont multiples mais, toutes, expliquent qu’en 2023, le VIH continue d’être un fléau mondial. « (R)évolution Sida » est ainsi un film essentiel.

Ce jeudi 30 mars à la Cité Miroir aura lieu une soirée évènement sur le juste prix des médicaments. « En Belgique, la plupart des médicaments sont remboursés par la sécurité sociale. Ce système permet de rendre les médicaments accessibles à toutes et tous puisque les patients ne payent directement qu’une petite partie du prix réel du médicament. Chaque année, la sécurité sociale y consacre un budget de plus de 5 milliards d’euros », rappellent les organisateurs d’Imagésanté. « Les prix de remboursement des médicaments sont soumis à des négociations entre les firmes pharmaceutiques et une commission où siègent les mutuelles, des prestataires de santé et des experts scientifiques. Ces firmes, entièrement libres de fixer le prix, refusent de communiquer les coûts de production et d’investissements en recherche pour exiger des prix totalement déraisonnables et engranger des marges colossales. Le profit des firmes pharmaceutiques ne devrait pas passer avant notre santé. Solidaris a décidé de tirer la sonnette d’alarme. Durant cette soirée sera présenté l’outil mis en place par la mutuelle pour estimer le juste prix d’un médicament. » Une soirée à ne pas manquer sur un thème brûlant d’actualité.

Infos et programme : Festival Imagesanté (imagesante.be)

Thiebaut Colot

Crédit photo : DR

Habits & Métiers