#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 5:48am
«

« Un roman feel good pour un véritable voyage à travers le Panama »

À la une Culture Littérature

Après le joli succès rencontré avec son premier roman Derrière le rideau, Elodie Christophe sort son second opus, Le peintre des Caraïbes.

Il y a un an tout pile (ou presque), Elodie Christophe sortait son premier roman, Derrière le rideau, vendu à près de mille exemplaires. « Depuis que je suis toute petite, j’ai lu presque chaque jour de ma vie », m’avait alors confiée celle qui fut journaliste par le passé« J’ai été bercée par la littérature et j’ai toujours écrit. Mon premier « livre » date de quand j’avais onze ou douze ans. Je l’avais enregistré sur disquette, cela ne me rajeunit pas (rires). »

Avec Derrière le rideau, Elodie proposait un bouquin feel good, un genre qu’elle affectionne comme lectrice, et dont l’intrigue se déroulait à Strasbourg. Pour son second ouvrage, qui est la suite de son premier roman mais peut également se lire indépendamment de celui-ci, l’Esneutoise nous emmène bien plus loin, en Amérique centrale. « Une grande partie du récit se déroule au Panama, ce pays stratégique d’Amérique centrale sans doute peu connu des Européens. La plupart des éléments relatés dans l’histoire ont été inspirés du vécu de l’autrice qui y a notamment séjourné pendant trois mois en 2022. Mêlant réalisme et exotisme, les différents chapitres emmèneront les lecteurices à travers un voyage captivant », confirme le communiqué de presse.

Ce second tome est lui aussi un « livre qui fait du bien », idéal pour l’été. « Le peintre des Caraïbes est un roman feel good qui emmène les lecteurices dans un véritable voyage à travers le Panama où s’entremêlent une poignante quête identitaire et une histoire familiale émouvante. Les points de vue des quatre personnages sont dévoilés en alternance dans un récit divisé en quatre parties : le départ, la quête, la chute, les retrouvailles », précise le communiqué de presse. On y retrouve, notamment, Eléonore et Baptiste et l’écriture enthousiaste de la romancière pour un périple qui fera voyager les lecteurs de l’Europe (Espagne et Strasbourg) aux Caraïbes et à l’Amérique centrale.

Pour sortir son second roman, Elodie Christophe a de nouveau fait le choix de l’autoédition et a souhaité s’entourer de professionnels locaux pour l’aider à mener à bien son projet. « L’ancrage esneutois est présent avec Colombine Parthoens (alias Cotte) pour la réalisation de l’illustration de couverture et une impression chez Print Up (Alain Claes). Ce roman a vu le jour grâce au soutien de Liégois.es avec le coaching d’Éloïse Steyaert (Le Mot Qui Délivre), la mise en page de Wendy Herbrand (Maiko Creative Agency) et la correction orthographique de Marie Meurice et Denis Wautelet », détaille le communiqué de presse.

Dès le 15 juin, Le peintre des Caraïbes sera disponible dans différentes librairies de la région mais aussi du côté de Namur, des Ardennes et du Luxembourg. Il est aussi possible de commander directement ce livre sur le site de l’auteure : Accueil – Elodie Christophe. Bonne lecture !

Thiebaut Colot

Crédit photo : Alice Langerôme

Adret & Ubac