#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 8:23am
«

« L’idée des petits Belges qui se frottent aux géants américains nous plait beaucoup »

À la une Économie Horeca News

Paola, le nouveau cola 100% liégeois qui revendique fièrement sa belgitude.

C’est au Yust, le nouvel hôtel branché – et dont #Liégeois kiffe le rooftop – en face de la magnifique gare des Guillemins que Paola s’est présentée jeudi 21 septembre à la presse avant de se dévoiler quelques heures plus tard au grand public lors d’une « party » pour les Liégeoises et Liégeois en quête d’un jeudredi atypique.

Paola, kezako ? C’est le nom – royal ! – d’un nouveau cola 100% liégeois et à la belgitude déjà solidement affirmée. Un nectar qui est le fruit d’une collaboration entre Renaud Pirotte et François Dethier, les fondateurs de la Brasserie {C}, et de Bastien Braconnier de l’agence Braconnier. Les trois comparses avaient depuis longtemps l’envie de créer ensemble une nouvelle boisson et le cola s’est imposé comme une évidence après que la Brasserie {C} ait développé S{Õ}WA , une gamme de limonades.

Avec un nom sous forme de clin d’œil assumé à la monarchie belge, Paola revendique fièrement sa belgitude. Une Belgique qui brille sur tous les terrains. « En 2023, la Belgique n’a jamais été aussi tendance. Paola entend célébrer cette Belgique victorieuse, fière, étincelante. Une Belgique tournée vers l’avenir, mais consciente dans ses traditions », précisent les porteurs de ce projet audacieux visant à proposer une alternative aux mastodontes que sont Pepsi et Coca-Cola. « Dans ce projet fou, il y a aussi un côté David contre Goliath. L’idée des petits Belges qui se frottent aux géants américains nous plait beaucoup », sourit Bastien Braconnier.

« L’union fait la force »

Et pour conquérir le cœur de tous les Belges – avant ceux des habitants du monde entier ? -, Paola mise sur un positionnement résolument noir-jaune-rouge avec des racines liégeoises et une production locale et vertueuse. Une recette simple et diablement efficace avec du sirop de Liège de la siroperie Delvaux à Grâce-Hollogne et une touche de citron vert dont les arômes naturels sont fabriqués chez Flavence à Sombreffe. Le sucre provient de betteraves belges de Hesbaye pour un total de 8,1 grammes de sucre pour 100 millilitres, soit 30% de moins que les produits des concurrents US. Et Paola se décline même en version zéro !

Avec la Brasserie {C} – qu’on ne présente plus – en charge de la production et de la distribution et Braconnier pour le marketing et la communication, le Paola Cola bénéficie d’une savoureuse alliance à même de l’imposer comme une boisson nationale. « Cette collaboration illustre bien la devise belge : ‘L’Union fait la force’. C’est une belle combinaison de savoir-faire, chacun dans son domaine d’expertise », souligne François Dethier.

Les instigateurs de ce projet novateur veulent y aller step by step, animés d’ambitions réfléchies et réalistes. Dans un premier temps, l’objectif sera de s’imposer en Province de Liège – auprès de l’HoReCa et des commerces locaux – avant de se déployer en Wallonie et d’intégrer la grande distribution pour ensuite viser la Belgique dans son ensemble. « Paola, c’est l’audace de rêver grand à l’image d’une Belgique moderne, avec des ambitions nationales qui s’appuient sur le local », résument les trois associés qui souhaitent que le prix de leur boisson n’excède pas 1,50€ dans les commerces et 3€ dans les bars. Avec la communication déjà lancée sur les réseaux sociaux, le Paola Cola va déjà franchir les frontières de notre plat pays pour rejoindre la Martinique où un ressortissant belge en a commandé une caisse pour offrir un ersatz de Belgique dans sa boutique paradisiaque. Le début d’une jolie aventure à l’accent belge, une fois !

Plus d’infos : Accueil – Paola, cola des Belges (paolacola.be)

Thiebaut Colot

Crédits photos : Paola Cola

Adret & Ubac