#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 8:38am
«

O’boeuf : le paradis des viandards, mais pas que !

Chroniques Contenu de marque Horeca

O’Boeuf, le paradis des carnivores, mais pas que ! Embarquez pour une balade gourmande avec #Liégeois.

Installée depuis mai 2022 le long de la Vesdre, non loin du verdoyant Parc Hauster, la brasserie O’Boeuf est rapidement devenue le rendez-vous incontournable des viandards, la carte faisant la part belle au… boeuf – oui, il y a un indice dans le nom de l’établissement – mais pas que. A la tête de ce restaurant qui a déjà su convaincre une clientèle de fidèles habitués, un trio impeccable : le chef Christophe, le responsable de salle Richard et celle qui s’occupe de la gérance, Daphné. A eux trois, ils insufflent à ce lieu chaleureux un savoureux mélange de convivialité et de service aux petits oignons qui rend chaque passage plus que réussi. Une success story qui a conduit l’excellent trio à désormais ouvrir sept jours sur sept. Et oui, quand on aime, on ne compte pas !

Confortablement installés face à la cuisine pour observer les gestes précis et la passion qui anime le chef Christophe, nous nous laissons guider par Daphné dont les conseils avisés et les anecdotes donnent envie de goûter à toute la carte. Après avoir longuement hésité avec l’une des appétissantes planches à partager, nous débutons par un duo de croquettes de fromage artisanales délicieusement croustillantes et par une pièce de bœuf « Terres Major » légèrement fumée, bavarois de céleri et sauce chimichurri. Une entrée tout simplement parfaite, la viande se révélant merveilleusement tendre et savoureuse, la sauce chimichurri venant relever le tout dans une jolie explosion de saveurs. Pour un peu, nous recommanderions bien une deuxième assiette !

Suivent ensuite de la viande, toujours, mais aussi une incursion océanique. Les linguines aux scampis et petits légumes se révèlent être une option plus que valable pour les moins carnivores. Une préparation goûtue, fraiche et saine. « C’est exactement ce qu’on attend d’une pâte aux scampis, mais en mieux », m’assure mon invitée le sourire aux lèvres. Pour ma part, l’onglet « Irish Prime » à l’échalote fait le taf et mieux encore ! La viande est parfaite : cuisson impeccable, texture idéale, goût fantastique. Nul doute, O’Boeuf porte bien son nom, on est bien au paradis des amateurs de carne ! La brasserie propose d’ailleurs quelques pièces d’exception comme le T-bone de bœuf Angus Irlande, le tomahawk ou l’entrecôte de bœuf « Dry Aged » terroir luxembourgeois… Ce sera pour une prochaine visite. Pendant la dégustation, le service est prévenant, le vin gouleyant, l’atmosphère chaleureuse. Du bon dans l’assiette et du très sympa tout autour.

Par gourmandise plus que par faim, nous nous laissons tenter par les desserts. Le moelleux au chocolat et sa glace vanille sont à la hauteur de ce que nous attendions et la tartelette aux framboises excite nos papilles une dernière fois. Un peu de douceur pour finir en beauté une très agréable expérience, et une adresse que nous ne pouvons que vivement vous recommander. Chez O’Boeuf, chacun peut y trouver matière à plaisir et personne ne sera déçu !

Infos et réservations : O’BOEUF – Brasserie à Chaudfontaine (o-boeuf.be)

Pour suivre O’Boeuf sur les réseaux :  O’boeuf | Facebook

Thiebaut Colot

Crédits photos : Sable

Adret & Ubac