#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 24 Fév 2024, il est 14:00pm
«

« Cette musique ascensionnelle qui semble fendre le ciel pour en faire tomber la lumière divine »

À la une Culture Événements Musique Spectacles

L’ensemble vocal Marignan fête ses 40 ans avec un grand évènement musical : la Passion selon saint Jean de Jean-Sébastien Bach.

C’est en 1980, sous l’impulsion de quelques passionnés de musique ancienne, que l’ensemble vocal Marignan a vu le jour. Composé d’une vingtaine de chanteurs – dont plusieurs musiciens professionnels issus des régions liégeoise et verviétoises -, Marignan a, au fil des années, diversifié son répertoire. Au départ essentiellement renaissance et baroque, celui-ci propose désormais de la musique du dix-neuvième siècle, des musiques du monde ou encore de la musique contemporaine.

Depuis plus vingt ans, c’est Joël Hurard, directeur de l’Académie de Musique de Saint-Nicolas, qui assure la direction de cette joyeuse troupe de passionnés. « Son travail, centré essentiellement sur la recherche constante et pointue d’une qualité sonore et émotionnelle respectueuse de l’écriture musicale, en fait
un maître incontesté de la direction musicale »
, soulignent ses ouailles.

Pour fêter ses quarante ans, Marignan s’est lancé dans un projet ambitieux : l’interprétation de la Passion selon saint Jean de Jean-Sébastien Bach. La période coïncidera avec l’anniversaire des 300 ans de la création de cette œuvre magnifique lors de la semaine sainte en 1724. « Avec la Passion selon Saint Matthieu et la Messe en Si, la Passion selon Saint Jean forme la trilogie des œuvres pour chœur les plus abouties de Jean Sébastien Bach, véritable quintessence de la musique vocale et du chant choral », expliquent les interprètes. « Elle plonge l’auditeur dans un tourbillon d’émotions dès l’entame par l’orchestre et plus encore à l’entrée du chœur. Bach prouve ici une fois de plus qu’il est un véritable « architecte » : sa musique nous permet de nous recentrer sur nous-mêmes et nous remet d’aplomb, et connecte pour ainsi dire notre « part divine » à notre être matériel. Nul doute que de nombreux auditeurs viendront entendre ou réentendre cette œuvre dramatique exceptionnelle ! »

Une œuvre particulièrement puissante, comme le soulignait Jean-Jacques Roth dans Le Temps« C’est l’une des expériences les plus poignantes dans la vie d’un mélomane : découvrir le chœur d’ouverture de la Passion selon saint Matthieu ou celui de la Passion selon saint Jean de Jean-Sébastien Bach. Ces houles portées par des mélodies d’une gravité sublime, d’une ferveur éperdue, cette musique ascensionnelle qui semble fendre le ciel pour en faire tomber la lumière divine », affirmait celui qui fut rédacteur en chef durant huit années du prestigieux quotidien suisse. « Celle de saint Matthieu, celle de saint Jean: deux Passions, deux monuments qui ont pour caractéristique de susciter des formes singulières d’adoration parmi les musiciens qu’ils ont frappés comme la foi a renversé saint Paul. »

Pour ce projet colossal, l’ensemble vocal chantera les chœurs et quelques parties solistes tandis que plusieurs solistes participeront aux concerts ainsi que dix-huit instrumentistes. Deux représentations sont prévues : le vendredi 16 février à 20 heures à l’église Sainte-Marie-des-Anges à Liège et le dimanche 18 février à 16 heures l’église Saint-Julienne à Verviers.

Pour chaque concert, les prix varient entre 10 euros et 28 euros. Infos et réservations : par mail à ensemblevocalmarignan@gmail.com ou par téléphone au 0498/788637.

Thiebaut Colot

Crédits photos : DR

Liège & Basketball