#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 10:05am
«

« Cet artiste toujours en recherche de la vivacité des couleurs qui illuminent la terre d’Afrique »

Art Culture Événements Expositions

Après Manama, c’est au tour de l’artiste liégeois Djamel Merbah d’exposer ses oeuvres dans la toute nouvelle galerie du Grand Curtius.

Début février, le Grand Curtius dévoilait sa nouvelle galerie d’art implantée au sein même de sa brasserie, la GC12. C’était à l’artiste liégeoise Manama qu’incombait l’enthousiasmante tâche d’inaugurer ce nouvel espace dédié à l’art contemporain.

Pour prendre sa suite, du 9 mars au 13 avril, c’est Djamel Merbah qui a été choisi. « A 21 ans, Djamel quitte son Algérie natale pour la Belgique, où sa nature de plasticien le mène sur les bancs de l’Académie des Beaux-Arts (Bruxelles et Liège). Diplômé, il réintègre son pays, où il enseignera 8 ans (1980-1988), puis, retour à Liège. Plus de trente expositions, Premier Prix de la Foire Internationale d’Art Contemporain de Libramont, le Prix Dounia (Bruxelles) assurent la renommée de cet artiste toujours en recherche, toujours taraudé par le mémoire de la lumière verticale, de la vivacité des couleurs qui illuminent la terre d’Afrique », présente Marcelle Imhauser sur le site du Grand Curtius. « Conscient de cette complicité avec ses origines et avec tous ceux et celles que, richesse des traditions et modernité envahissante condamnent à des choix douloureux, toute son oeuvre leur rend hommage. Libéré des académistes prudents et des modes, il complète, au fil des djamelées, une fresque éblouissante, où la femme, devenue archétype, est, à la fois, mère et amante, comptable lucide des passions et des espoirs de l’homme. »

Plus d’infos : Galerie GC12 : Djamel Merbah | Grand Curtius

Pour (re)découvrir le portrait de Manama : « Plongée dans une bulle infranchissable » — #Liégeois (liegeois-magazine.be)

T. C.

Crédit photo : Grand Curtius

Liège & Basketball