#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 8:43am
«

Troisième finale en trois ans pour les Bulldogs !

À la une Sport

Au bout du suspens, les Bulldogs accèdent à la finale de BeNe League pour la troisième fois d’affilée !

Format inédit pour ce match retour de la demi-finale des Playoffs de BeNe League entre Liège et Diez suite à l’annulation de la première manche initiale qui devait se disputer samedi à la patinoire de la Médiacité. Vaincus aux penalties à Diez dimanche, les Liégeois savaient que le défi serait colossal et avaient un double objectif : vaincre Diez et mériter un mini-match de vingt minutes pour aller en finale !

« Les Bulldogs débutaient le match avec la ferme volonté de s’imposer mais au fil des minutes, on sentait vraiment la nervosité s’emparer des joueurs, avec de nombreuses pertes de puck très dangereuses ! Heureusement, Troy Passingham veillait au grain et était intraitable », observe Olivier De Vriendt. Rassurés par leur rempart, les Liégeois allaient dérouler en deuxième période. Mikhail Shabanov – décidément une très bonne recrue – ouvrait le score, Yoren De Smet doublait la marque, Bryan Henry marquait un superbe troisième but et Shabanov, encore lui, enfonçait le clou pour le 4-0. Le Russe se permettait même, en fin de match, d’inscrire un troisième but pour fixer le score à 5-0 !

Une victoire nette et sans bavure qui permettait aux Sang et Marine d’égaliser dans la série. Place alors à la belle décisive sur vingt minutes. Les Teutons se montraient dominants mais, heureusement, Troy Passingham continuait sa parfaite prestation pour tenir la baraque liégeoise. Les locaux voyaient deux de leurs tentatives heurter les montants et ces vingt minutes se concluaient sur un score vierge. Les deux équipes devaient aller en prolongation pour se départager. Là encore, aucune des deux équipes ne parvenait à faire la différence même si les Liégeois pensaient avoir marqué avant de devoir concéder une pénalité pour avoir eu un joueur de trop sur la glace ! 

« La place en finale allait donc se jouer aux penalties, un exercice qui n’avait malheureusement pas réussi aux Bulldogs dimanche à Diez », analyse le Président du club de la Cité ardente. « Pire, Diez marquait sur son premier tir, mais fort heureusement Yoren De Smet égalisait sur le deuxième tir des Bulldogs. Les autres tirs étaient tous arrêtés par les gardiens, et on se dirigeait donc vers les tirs supplémentaires. À ce jeu, c’était Hugo Reinhardt qui allait être le héros du match et qui propulsait les Bulldogs en finale de Bene League, une troisième finale en 3 ans ! »

En finale, les Bulldogs affronteront une autre équipe germanique, Neuwied, qui, à la surprise générale, a refait un retard de trois buts à Den Haag pour s’imposer également aux penalties. Cette finale de BeNe League se jouera au meilleur des cinq matchs, trois succès étant nécessaire pour remporter le titre. Les Bulldogs recevront Neuwied ce samedi à 19h30 avant d’aller chez les Teutons le lendemain. Le troisième match aura lieu à Liège mardi prochain à 20 heures.

Thiebaut Colot

Crédit photo : Ricardo

La Maraudière