#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 10:44am
«

Scénario hitchcockien, Paulus magistral : les Bulldogs sont champions de BeNe League !

À la une Sport

Dans une salle comble, les Bulldogs ont joué avec leur coeur pour renverser une situation compromise et remporter, à nouveau, le titre suprême en BeNe League.

Ce samedi, la patinoire de la Médiacité affichait sold-out pour la cinquième et ultime manche des Playoffs de BeNe League entre les Bulldogs de Liège et les Allemands de Neuwied. Soixante minutes – finalement soixante-cinq – qui allaient décider de l’issue du championnat de hockey sur glace belgo-hollandais (où évoluent également des formations allemandes).

Devant un public en feu, les Liégeois se faisaient surprendre par les visiteurs qui ouvraient le score. Heureusement, Jordan Paulus, homme du match pour son… dernier match en carrière, égalisait, un but partout. Toutefois, les Teutons, se relancaient et avec brio, enchainant les goals pour mener 1-4 ! La messe était-elle dite, les carottes étaient-elles cuites ? Que nenni ! C’est mal connaître la passion, la rage et l’abnégation qui animent cette équipe liégeoise. Revenus sur la glace le couteau entre les dents, les Sang et Marine refaisaient leur retard grâce à deux conversions de l’inévitable Paulus. En toute fin de match, Hugo Reinhardt faisait exploser l’assemblée en arrachant la prolongation lors de l’égalisation, 4 partout. Dans le temps additionnel, les locaux faisaient le dos rond avant que leur emblématique capitaine ne délivre tout un club, tout un stade, avec son quatrième but de la soirée. Les Liégeois s’imposaient 5-4 pour remporter, à nouveau, le titre suprême ! « Ça y est, nos joueurs l’ont fait ! C’est avec beaucoup d’émotion que le club vous remercie pour votre soutien sans faille. Cette victoire est aussi la votre », réagissaient les dirigeants liégeois sur les réseaux sociaux.

Un formidable accomplissement au terme d’une saison mouvementée – nombreuses blessures, changements d’imports, certaines contre-performances inhabituelles – mais qui restera gravée dans toutes les mémoires. En éliminant deux formations germaniques pour mettre la main sur le trophée, les Bulldogs ont confirmé qu’ils étaient bien de la race des champions, de ceux qui se subliments lors des grands rendez-vous. Pour son ultime match, Jordan Paulus a livré une prestation d’anthologie pour mettre un magistral point final à une superbe carrière. Place à la fête !

Thiebaut Colot

Crédit photo : Bulldogs de Liège

Habits & Métiers