#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 27 Fév 2024, il est 12:28pm
«

« Génial de me lever pour faire quelque chose que j’adore »

À la une Culture Musique Portraits

Marvin Albert continue son ascension dans le milieu musical.

Marvin Albert a grandi en musique et, dès l’adolescence, chantait dans sa chambre et dans sa douche. C’est il y a deux ans, en plein confinement, que le déclic s’opère pour ce jeune étudiant à HEC. Il s’investit davantage dans sa passion, donne ses premiers concerts en duo avec Adrien Gutierrez avant de se voir offrir sa chance dans The Voice Belgique. Cette aventure télévisuelle sert d’accélérateur de particules pour Marvin dont la voix envoûtante séduit les téléspectateurs. « J’ai énormément appris grâce à The Voice et aux pros que j’ai pu côtoyer. Cela m’a conforté dans mon envie de faire de la musique », sourait-il lors d’un entretien accordé à #Liégeois en tout simplicité« Les gens – dont mes potes – m’ont pris davantage au sérieux. Et me suivent un peu plus. »

Il n’y a pas que ses potes qui suivent Marvin. Le studio Durbuy Music ne s’y est pas trompé en signant le Sprimontois.  « Pendant une journée, avec Domien Cnockaert, nous avons bossé pour produire un « son » et, finalement, construire une chanson », nous racontait notre sympathique interlocuteur. « C’est ainsi que My Summer Love a été créée, du moins sa version initiale. »

Une chanson qui cartonne, ayant tourné en boucle tout l’été sur les stations de radio et rencontrant également un franc succès sur Spotify. « Waw ! On a dépassé les 50.000 écoutes sur Spotify, c’est trop ouf !! » s’exclame Marvin sur les réseaux sociaux. « Merci pour l’accueil que vous avez fait à mon premier single, ça me donne tellement de force pour la suite. »

La suite, ce seront d’autres titres prometteurs qui devraient constituer prochainement un EP alors que Marvin semble lancé dans l’impitoyable milieu musical. « C’est génial de me lever pour faire quelque chose que j’adore mais je veux aussi terminer mes études et obtenir mon diplôme », nous précisait ce jeune homme bien dans ses baskets. « J’espère évidemment pouvoir faire de la musique mon métier un jour mais je sais aussi qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. » 

Tout récemment, ce jeune chanteur a eu la chance de rencontrer, toujours à Durbuy Music, un autre artiste qui crève l’écran : Pierre de Maer. « Quel honneur d’avoir pu échanger aujourd’hui avec Pierre de Maere au studio Durbuy Music« , remerciait le Carrier avec son humilité habituelle sur sa page Facebook. Aucun doute, Marvin Albert ira loin, très loin !

Thiebaut Colot

Crédit photo : Timothée Delhaxe

Votre publicité dans le magazine #Liégeois