#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 14 Juin 2024, il est 13:39pm
«

« Epuisé, cassé et à bout, mais sain et sauf »

À la une Sport

Alors qu’il faisait la course en tête dans la catégorie Rhum Multi depuis le départ de Saint-Malo, Gilles Buekenhout a chaviré à l’approche de la Guadeloupe. Fort heureusement, le skipper belge est sain et sauf.

« Je suis évidemment assez fatigué car je ne peux pas vraiment dormir à cause des grains qui sont parfois violents : 32 noeuds j’ai eu durant la nuit », confiait Gilles Buekenhout dans la dernière ligne droite – façon de parler – de cette douzième édition de la Route du Rhum.

Alors qu’il faisait la course en tête dans la catégorie Rhum Multi depuis le départ de Saint-Malo, le skipper belge a chaviré à 20h27 ce mercredi, à seulement 225 miles de la Tête à l’Anglais. Une véritable déception pour cet amateur éclairé, véritable passionné, qui était en passe d’offrir à la Belgique son premier podium sur la plus exigeante des transatlantiques en solitaire. Fort heureusement, Gilles a pu être récupéré à bord d’un cargo, « épuisé, cassé et à bout, mais sain et sauf », selon ses propres termes.

Si la conclusion de cette course restera amère pour cet architecte résidant à Pornichet, il aura tout de même brillé pendant deux semaines sur les flots déchainés de l’Atlantique. Bravo !

Thiebaut Colot

Crédit photo : Gilles Buekenhout – Jess Facebook

Adret & Ubac