#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 7:24am
«

« La vie est une somme d’expériences »

À la une Sport

RSW Liège Basket est passé dans les mains de l’homme d’affaires américain Ernie Cambo qui n’arrive pas seul, plusieurs renforts étrangers étant annoncés alors que le coach US Brad Greenberg prendra prochainement place sur le banc des liégeois. Le nouvel entraineur des Sang et Marine se confie en exclusivité.

Les derniers jours furent palpitants à Liège. Au bord du gouffre, le RSW Liège Basket – qui s’est incliné de peu samedi contre le Spirou Charleroi – a officialisé le rachat du club par Ernie Cambo, un businessman US. L’homme d’affaires américain ne débarque pas tout seul dans la Cité ardente. Il est conseillé par un agent belge et a directement annoncé le recrutement de renforts étrangers ainsi que l’arrivée sur le banc de Brad Greenberg en lieu et place de Lionel Bosco.

« La vie est une somme d’expériences », confie Brad Greenberg, le nouvel entraineur de Liège Basket, à Liège & Basketball, l’autre média de #Liégeois. « Et je suis toujours excité à l’idée de vivres d’autres expériences basket à travers le monde. De plus, j’adore relever des challenges et avoir l’opportunité de prendre un groupe de jeunes athlètes et d’essaier de les aider à se connaitre et à grandir au sein d’une équipe victorieuse. C’est pourquoi, quand Ernie Cambo m’a approché pour ce projet, j’ai directement été intéressé. »

Le nouveau propriétaire de Liège Basket arrive avec un nouveau staff et de nouveaux joueurs. « Certains joueurs vont venir renforcer le noyau dans le futur », assure le coach US au CV long comme un jour sans pain. « Nous pouvons déjà annoncer l’expérimenté ‘guard’ Angel Rodriguez et le forward Jamell Hagins. Ces deux joueurs ont joué à haut niveau et devraient, avec un peu de chance, s’adapter très bien à la BNXT League. »

Si certaines légitimes interrogations demeurent, le futur du plus emblématique club de la province de Liège – au dessus duquel pendait une épée de Damoclès depuis trop longtemps – semble enfin s’éclaircir…

Michel Christiane et Thiebaut Colot

Crédits photos : Léa Collin et  Ironi Ness Ziona

KRS Logicistics