#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 22 Juin 2024, il est 10:33am
«

« Je jalouse celles et ceux qui n’ont pas découvert François Bijou »

À la une Culture Événements Musique

« François Bijou est à la chanson ce que Zlatan est au football : probablement le meilleur. » Une introduction qui ne peut qu’obliger les passionnés de musiques à se rendre au Deux Ours le 3 mars prochain pour le concert de cet artiste inclassable.

Ceux qui ne connaissent pas encore François Bijou ont de la chance ! « Je jalouse celles et ceux qui n’ont pas découvert François Bijou et qui ont encore la possibilité de vivre la secousse de la toute première fois. Celle où tu comprends tout, où il remplit ton cœur, te rattache au cosmos et ne te quitte plus jamais », assure cet artiste inclassable à propos de lui-même. Du côté de chez Art-I, la structure belge qui s’occupe de François Bijou, c’est peu ou prou le même discours. « François Bijou est à la chanson ce que Zlatan est au football : probablement le meilleur. Personnage pop arty, strass et paillettes, dandy fluo, il vous emmène badiner en ballerines à travers les méandres de son cœur à coups de mélodies catchy et de textes faussement nonchalants », peut-on lire dans la bio fournie par l’agence fondée par Julien Farinella.

Ce printemps 2023, François Bijou sortira l’album pop le plus court du monde : moins de cinq minutes de musique et 14 chansons dont la durée oscille entre 9 et 23 secondes ! Mais c’est en live que s’apprécie le mieux l’univers du chanteur dont les concerts sont « un melting pot de chorégraphies d’aérobic à la Véronique et Davina, de sonorités eighties bubblegum, d’humour décapant et surréaliste, d’appels à la danse, de textes plus touchants et de critique sociale sans avoir l’air d’y toucher. »

Ce vendredi 3 mars, dans le cadre des Nuits Indé Indoor de la Province de Liège, François Bijou sera en concert au Deux Ours, un lieu dédié à la culture fondé par Fred Macquet juste avant que le confinement ne plonge le monde dans le chaos. « J’ai rencontré Fred via un ancien collègue et je suis tout de suite tombé amoureux de sa « tanière » et de la générosité du bonhomme. C’est un routinier et un fervent défenseur de la culture qui veut donner sa chance à tous. », expliquait ainsi Loïc Pissart qui se produit régulièrement, en Impro, à Modave« Avec le craquement des bûches dans le feu, une bonne bière spéciale, ce lieu nous plonge immédiatement dans une ambiance de cabane de trappeur canadien. Impossible de ne pas être conquis par cet endroit chaleureux une fois la porte poussée. »

François Bijou ne sera pas le seul à monter sur la scène du Deux Ours. Bérode, projet plus personnel de Quentin Maquet, multi-instrumentiste liégeois de 37 ans et tête-pensante du groupe Dalton Telegramme, accompagné pour l’occasion par Rémi Rotsaert, est lui aussi annoncé. Une soirée du tonnerre en perspective !

Infos et réservations : FRANCOIS BIJOU + BERODE > Deux Ours | Facebook , Deux ours ASBL – Deux Ours, c’est quoi ?

Thiebaut Colot

Crédit photo : Art-I

Votre publicité dans le magazine #Liégeois