#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 10:39am
«

« Tout est une question d’ajustements »

À la une Économie Horeca

Avec La piraterie, quatre chouettes gaillards proposent des rhums arrangés. Le premier week-end de dégustation aura lieu ces 23 et 24 septembre prochains à Saint-Nicolas.

La piraterie, un nom qui fleure bon les caraïbes, les chasses aux trésors, les aventures maritimes et… le rhum, pardi ! C’est aussi et avant tout une histoire de famille et d’amitié qui réunit Samuel et Benjamin Mignon, Fred Pirson et Pierre Esseler, vrais épicuriens devant l’éternel. « L’idée de confectionner des rhums arrangés vient de mon frère Samuel et d’un ami, Fred. Ils ont discuté de cette idée avant de nous la partager », commence Benjamin Mignon. « Notre but, en lançant ce projet, était d’avoir la possibilité de tenir un chalet lors du prochain Marché de Pâques à Ninane. »

Au centre de leurs préoccupations, un produit, le rhum. « Ce qui nous plaît avec les rhums arrangés, c’est d’avoir vraiment le libre choix quant aux ingrédients. Certes, chaque tentative n’est pas un franc succès mais il est possible de s’ajuster afin de trouver l’assemblage parfait », explique Benjamin avant de détailler le processus d’élaboration. « Pour commencer, nous réfléchissons à l’ingrédient que nous aimerions retrouver. Pour l’instant, nous choisissons surtout en fonction de nos goûts personnels. Nous utilisons du rhum blanc, pas forcément toujours le même car selon nos ingrédients, cela nécessite un rhum plus ou moins corsé. Tout est question d’ajustements. »

Passionné par leur nouveau projet, les quatre comparses proposeront une dégustation les 23 et 24 septembre prochains à Saint Nicolas où huit rhums arrangés, du plus sec au plus sucré, seront à découvrir. « Il y aura des goûts très intéressants qui devraient en surprendre plus d’un », assure notre interlocuteur. « Si les participants ont un coup de cœur pour l’une des recettes, ils pourront passer commande afin de pouvoir ensuite partager nos produits à leurs connaissances, par exemple après un bon repas. Ce sont des digestifs assez uniques. »

C’est via les réseaux que fonctionnent ces « pirates » des temps modernes. « Nous sommes présents sur les réseaux où nous partageons régulièrement nos recettes ainsi que les infos utiles pour notre dégustation », confirme Benjamin. « Nous fonctionnons avec des plages horaires précises et par groupe de dix personnes afin de partager notre passion au maximum avec les amateurs et les curieux. »

Pour s’inscrire à la dégustation, rien de plus simple : ils suffit d’envoyer un message privé aux organisateurs. Prix de la dégustation : 15 euros pour 8 rhums arrangés et des nachos avec 3 sauces.

Pour suivre La Piraterie sur Facebook : la piraterie . Sur Insta : @la.piraterie.officiel

Le lien pour la dégustation : 1er Week-end dégustation Rhums arrangés | Facebook

Thiebaut Colot

Crédit photo : La Piraterie

Adret & Ubac