#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 10:17am
«

« Trouver un logement pour les personnes très précaires est un vrai parcours du combattant »

À la une Citoyenneté News Santé Société

La structure Infirmiers de rue oeuvre pour sortir durablement des personnes sans-abri de la rue et lance une campagne de crowdfunding.

Infirmiers de rue est une organisation psycho-médico-sociale qui existe à Liège depuis 2019 et qui a pour objectif de sortir durablement des personnes sans-abri de la rue en appliquant la méthodologie Housing First et en se concentrant en priorité sur les personnes les plus vulnérables. « Nous sommes convaincus que la fin du sans-abrisme est possible, autant au niveau individuel que sociétal », assurent les membre d’Infirmiers de rue.

En 2020, 500 personnes sans-abri et mal logées étaient recensées à Liège, dont 229 vivaient dans l’espace public, en hébergement d’urgence ou dans des lieux non conventionnels. C’est auprès de ces personnes qu’oeuvrent les membres d’Infirmiers de rues. « Parmi ces personnes, nous prenons en charge celles qui le plus souvent sont en rue depuis plusieurs années et cumulent des problématiques importantes en termes de santé physique, psychique et d’assuétudes, et qui présentent donc un risque de décès prématuré. Cette prise en charge a toujours pour objectif de les reloger durablement et le plus vite possible. », explique Estelle Charlier, travailleuse sociale d’Infirmiers de rue à Liège.

Grâce à un travail de fond, l’équipe multidisciplinaire a déjà réussi à reloger une dizaine de personnes et assure actuellement un suivi intensif de 20 personnes, dont 10 en rue, 6 en logement individuel et quatre en institution. « L’objectif est d’arriver à accompagner simultanément 24 personnes d’ici fin décembre », déclare Emmanuelle Paul, co-coordinatrice. En 2023, 3 personnes supplémentaires ont déjà été relogées et 5 entrées en logement sont en préparation grâce à des collaborations avec, entre autres, la coopérative immobilière sociale Les Tournières. « Trouver un logement pour les personnes très précaires est un vrai parcours du combattant. Nous devons trouver des solutions innovantes mais les pouvoirs publics doivent agir car cette problématique devient urgente à Liège. C’est un vrai frein à la réinsertion des personnes sans-abri », ajoute Hélène Capocci, responsable logements.

Entre le 1er janvier et le 15 août, la structure a déjà réalisé 402 rencontres, 937 démarches administratives et 177 visites en logement et institution. Si l’équipe initiale ne comptait en 2019 que trois personnes, Infirmiers de rue emploie désormais 10 personnes. L’argent reste toujours le nerf de la guerre . Or, sur un budget global de 600 000 €, seuls 20 % sont subsidiés de façon ponctuelle par l’INAMI et la Région wallonne. « Le reste vient de fondations et de mécènes mais surtout du grand public. D’où la nécessité de cette action de levée de fonds pour boucler le budget », assure Emmanuelle Paul.

En effet Infirmiers de rue lance une campagne de crowdfunding qui consistera à diffuser des messages d’appel aux dons sur les réseaux sociaux, un encartage dans le quotidien La Meuse et une action de télémarketing vis-à-vis des commerçants liégeois Les dons sont les bienvenus via https://idr-sv.koalect.com/fr-FR/project/50-000-pour-l-action-d-infirmiers-de-rue-a-liege.

A noter que cette structure n’est pas la seule à lutter contre le sans-abrisme à Liège, les dynamiques infirmières de SMILE réalisant aussi des prouesses avec des moyens limités. Pour découvrir le portrait et les actions de cette formidable asbl : SMI-LE, de véritables héroïnes dans la rue — #Liégeois (liegeois-magazine.be)

Thiebaut Colot

Crédits photos : César Burton

Soumettez un sujet pour le magazine #Liégeois