#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 24 Fév 2024, il est 15:03pm
«

« Une joie extraordinaire »

À la une Portraits Société Sport

#Liégeois / Liégeois Magazine vous emmène à la rencontre de Coline, professeure de yoga qui viendra partager sa passion le 19 novembre prochain à JM Dubuc Galerie by #Liégeois.

Loin d’être une discipline confidentielle, le yoga serait, selon les derniers chiffres publiés, pratiqué par plus de 300 millions de personnes sur toute la surface du globe, depuis son berceau originel en Inde jusqu’aux Etats-Unis en passant par l’Europe, certaines régions d’Afrique, l’Australie et, bien évidemment, l’Asie. Depuis 2014, il existe même une « Journée internationale du yoga » fixée au 21 juin.

Si beaucoup connaissent le yoga postural plus ou moins dérivé du hatha yoga, la pratique du yoga se révèle plus complète. « Il existe différentes formes de yoga mais il faut aussi avoir conscience qu’il y a toute une philosophie derrière et autour du yoga », rappelle Coline, professeure de yoga depuis deux ans. Derrière les règles éthiques et morales qui sous-tendent cette pratique ancestrale, une véritable manière d’appréhender soi-même, les autres et le monde se dégage. « Le yoga peut se pratiquer tout le temps, à chaque occasion. Cela va au-delà du tapis. »

Thérapeute conjugale, Coline a toujours été fascinée par « l’Amour avec un grand A »« Le relationnel est passionnant », confesse cette trentenaire souriante. « Le yoga nous offre une hyper conscience, un hyper éveil, une sérénité contemplative qui permet de développer la gratitude. Je n’ai jamais été autant moi-même que depuis que j’enseigne le yoga. Transmettre fait du bien et fait partie des crédos du yoga. C’est une joie extraordinaire. »

Coline promeut le yoga vinyasa dans lequel une harmonie entre le souffle et le mouvement est recherchée. « Il suffit parfois simplement de se dire : je suis là, je respire, j’existe. Ces choses simples que l’on pensait acquises sont revisitées », présente-t-elle. « Cela offre une voie d’accès à une palette d’outils utiles au quotidien. »

A l’opposé des clichés, Coline prône un yoga accessible à toutes et tous, respectueux des limites physiques de chacun. « Il ne faut pas qu’il y ait une recherche de perfection qui soit source de privation ou de désagréments excessifs. Il ne faut pas posséder de prérequis ou d’aptitudes physiques particulières », assure celle qui a déjà enseigné à des personnes souffrant de divers handicaps. « Il faut partir de l’idée que la posture s’adapte à soi et non l’inverse et respecter son corps du jour – car celui-ci est changeant. Je proscris l’hyper performance, je veux que mes élèves quittent mes cours avec de la joie. S’il y a bien en endroit où l’on peut se sentir complet, c’est sur un tapis de yoga. »

Pour cela, Coline met du temps et de l’amour dans la préparation de ses séances qui sont toujours articulées autour d’une « intention »« Ce n’est pas un but », précise-t-elle. « Plutôt un point d’ancrage. Mes élèves doivent venir comme ils sont, sans artifice, et peuvent s’approprier le yoga. Certains découvrent ou inventent même de nouvelles postures. Au final, le cheminement importe davantage que la destination. »

Créative depuis l’enfance, ce dynamique petit bout de femme a trouvé un équilibre dans le yoga et un vecteur parfait pour exprimer ses émotions et créer des synergies. Comme elle le répète régulièrement tel un mantra, le yoga peut se pratiquer partout et pas seulement en réalisant des postures improbables. Si Coline enseigne dans différents établissements de la région, elle se déplace également en entreprise, chez des particuliers ou à des évènements spécifiques. Elle peut même donner cours en ligne grâce à son nouveau site internet – où existera un espace blog – bientôt disponible.

Le 19 novembre prochain, Coline joindra le geste à la parole en investissant JM Dubuc Galerie by #Liégeois, une galerie d’art fruit de la collaboration entre l’artiste Jean-Michel Dubuc et la structure #Liégeois qui, notamment avec Liégeois Magazine, vise à promouvoir la culture au sens large dans toute la province de Liège. Dans cet espace épuré de 500m² situé au premier étage des Galeries St Lambert et au milieu de la colorée et inspirante exposition Libérate, Coline encouragera ses « yogis », en herbe ou confirmés, à se libérer, à tendre vers la fluidité. « Ce sera une séance de yoga vinyasa, tout à fait adapté à chacun. Les plus expérimentés pourront varier l’intensité et les novices découvrir cette pratique », prévient celle qui reconnait être « une vraie pipelette » lors de ses cours. Après avoir partagé cette osmose collective, les participants pourront continuer d’échanger autour d’un thé, de bulles et de quelques fruits et pâtisseries.

Thiebaut Colot

Lien de l’évènement facebook : Yoga vinyasa avec Colinyasa 🧘‍♀️ | Facebook

Suivre et contacter Coline :

Insta : @colinyasa

Facebook : Coline Mat

Téléphone/WhatsApp : 0499/114748

Crédits photos et visuels : Elisabeth Panepinto / Laura Soszna / Snoeck Médias

KRS Logicistics