#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 30 Mai 2024, il est 7:47am
«

Les Bulldogs sont champions de Belgique !

À la une Sport

En Campine, les Bulldogs ont validé leur qualification pour la finale de la BeNe League et raflé un troisième titre.

Que rêver de mieux pour cette demi-finale de BeNe League qu’un duel au sommet entre les deux frères ennemis : Liège et Herentals ? Poser la question c’est évidemment (déjà) y répondre ! Une demi-finale sous forme de revanche de la finale de la Coupe de Belgique remportée un mois plus tôt et avec brio par les Liégeois et qui, pour pousser la tension à son paroxysme, allait aussi décider du titre de champion de Belgique.

Auréolés de deux titres – Coupe de Belgique et Inter Regio Cup – et bénéficiant de l’avantage du terrain face à l’éternel rival, les Bulldogs ne comptaient pas s’arrêter en si bon chemin et désiraient ardemment continuer de garnir leur armoires à trophées. « Avec l’équipe, nous avons l’objectif clair de tout gagner. Nous avons créé un groupe pour gagner tous les titres cette année et n’en laisser aucun« , avait posé le capitaine Jordan Paulus après le sacre en Coupe de Belgique.

C’était dans une ambiance de feu mise par les supporters que les deux équipes étaient accueillies sur la glace liégeoise samedi pour la première manche de cette confrontation pimentée. Loin d’être paralysés par l’enjeu, les deux formations rivales démarraient la rencontre à toute allure et les visiteurs parvenaient rapidement à tromper la vigilance de Troy Passingham. Les locaux devaient s’y reprendre à trois fois mais la troisième était la bonne : Paulus offrait l’égalisation aux Bulldogs. Dans le second tiers-temps, Olaf Schoningh et Milan Jurik allaient donner l’avantage aux Sang et Marine dans l’Enfer du Longdoz qui n’avait jamais aussi bien porté son nom. Si les Campinois parvenaient à réduire l’écart au début de la dernière période, Franck Neven fixait ensuite le score à 4-2 pour offrir une importante victoire aux Bulldogs.

Dès le lendemain, c’était sur la patinoire d’Herentals que se déroulait la manche retour. Les locaux n’avaient plus le choix : s’imposer ou partir en vacances ! Une équation aisée à poser mais difficile à résoudre et qui poussaient les gaillards d’Herentals à imposer leur pressing en début de rencontre. Pas de quoi fouetter un chat pour Bryan Henry et ses partenaires pour qui, pour paraphraser Jacques Chirac, « cela leur en touchait une sans faire bouger l’autre ». Le buteur liégeois et Milan Jurik servaient idéalement Bryan Kolodziejczyk qui ouvrait la marque pour les visiteurs. Dans l’obligation de se découvrir, les locaux parvenaient ensuite à égaliser et faisaient le forcing devant la cage de Troy Passingham. A la 46ème minute, les Sang et Marine héritaient d’une supériorité numérique et ne laissaient pas passer leur chance, Franck Neven convertissant un tir dont il a le secret. Boosté par un public chauffé à blanc, les Bulldogs en ajoutaient rapidement un troisième via Milan Jurik pour finir par s’imposer 1-3.

Imitant les U14 du club, les Bulldogs raflaient ainsi le titre de champion de Belgique, ajoutant un troisième sacre à leur collection 2022-2023 et s’offrant l’opportunité de réussir un formidable quadruplé ! En finale, les Liégeois retrouveront les Flyers d’Heerenven, autre grand rival, pour une finale identique à celle de la saison dernière. Ayant caracolé en tête du classement durant toute la phase classique, les Sang et Marine bénéficieront de l’avantage du terrain dès ce 18 mars à 19h à la patinoire de la Médiacité, le game 2 étant prévu le lendemain à Heerenven. Nul doute qu’une fois de plus, la glace liégeoise est prête à s’embraser !

Thiebaut Colot

Crédits photos : Coline Theate

Habits & Métiers