#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 25 Avr 2024, il est 6:49am
«

« Des lieux d’exception, des activités de folie et une line-up composée d’artistes talentueux »

À la une Chroniques Culture

La première édition de l’évènement inédit Divercity fut un franc succès. Vivement la seconde édition l’année prochaine !

Ces 13 et 14 mai avait lieu, à Liège, l’évènement inédit Divercity dont #Liégeois était partenaire presse. Le concept s’annonçait particulièrement novateur : découvrir Liège comme les Liégeois ne l’avait jamais vue ! « Divercity mélange les styles, détourne les lieux et bouscule les préjugés pour mieux vous faire (re)découvrir la Cité ardente et sa street culture. Un événement gratuit et ouvert à toutes et tous, mêlant activités artistiques, sportives et musicales, organisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles », assuraient les organisateurs.  « L’événement entend faire tomber les barrières et mettre à l’honneur la culture urbaine liégeoise. »

Samedi au Reflektor, les Liégeois ont pu savourer une terrible soirée à laquelle participaient différents collectifs.  » « Nous adorons Liège, son ambiance chaleureuse, l’accueil et le sens du partage des Liégeois et nous trouvions que ce concept d’une soirée qui va partir dans tous les sens, avec différents styles et collectifs qui représentent la diversité, collait parfaitement à notre identité », pointait Youri Servais, l’un des trois fondateurs d’Hybrid Nights, qui co-organisait cette soirée de lancement à laquelle participaient, notamment, Mataya, Sarah Abd Ali et Thomas Defise et où les amateurs de bon son et les clubbeurs ont également pu profiter d’un concert de Golgoth.

Le lendemain, différentes activités avaient lieu sur plusieurs sites : la Grand Poste, la dalle de la place Saint-Lambert et le Palais des Princes-Evêques. « L’idée derrière ce concept hors du commun était de créer un événement impactant et symbolique pour rendre la ville à la jeunesse et aux cultures émergeantes, trop souvent invisibilisées dans les lieux de pouvoir et de prestige », explique Victor Boucau, coordinateur de l’événement au sein de l’asbl ARTADDICT, à l’origine du projet. « Nous nous sommes tournés vers des artistes, collectifs et associations qui sont en contact quotidien avec la jeunesse à Liège, avec ses priorités et avec la culture que les jeunes créent et apprécient. »

Avec une météo clémente et le retour du soleil dès le début de l’après-midi, les amateurs du ballon rond ont pu participer à du freestyle football sur la place Saint-Lambert tandis que plus d’une centaine de gamers s’étaient donnés rendez-vous à la Grand Poste. Au Palais des Princes-Evêques, les curieux et amateurs de musique urbaine étaient venus en nombre pour assister à différents concerts, ateliers ainsi qu’à des « battles » de breakdance. Les artistes présents ont envoyé du lourd devant un public conquis. La jeune Liégeoise Cloudie était sur scène pour partager ses chansons pop. « C’est un chouette concept qui permet d’investir des lieux connus pour en faire une autre utilisation, pour montrer Liège et ses richesses différemment », nous avait-elle confié. « Ce que j’apprécie par-dessus tout, c’est l’échange et la création de moments, comme sur scène avec les musiciens et le public. » Le groupe de rap de la Cité ardente Safari s’est également produit en concert. « C’est un groupe qui, en passant un step, pourrait bien s’imposer sur la scène internationale« , nous avait ainsi présenté Jerry Tshiani dont l’asbl Nectar MusiQ accompagne ces artistes promis à un bel avenir.

Outre ces différentes prestations qui ne laissèrent pas le public insensible et qui offrirent de chouettes moments aux spectateurs, les Liégeoises et Liégeois ont pu découvrir l’intérieur du Palais des Princes-Evêques, ses splendides parquets, ses boiseries, les peintures et dorures de salles habituellement interdites au grand public et qui témoignent de la riche histoire patrimoniale de Liège. Le contraste entre des arts urbains et l’aspect très classique des lieux ne manqua pas d’ajouter une saveur toute particulière à une après-midi plus que réussie. Un véritable succès et un évènement qui devrait se perpétuer à l’avenir. « Un concept qui nous tenait à cœur et on l’a fait. Des lieux d’exception, des activités de folie et une line-up composée d’artistes aussi talentueux les uns que les autres. Sans oublier les superbes associations qui étaient présentes pour défendre de belles valeurs », concluent les organisateurs sur les réseaux sociaux. « À l’année prochaine Liège. On vous attend nombreux et plus chauds que jamais ! »

Plus d’infos : Accueil – Divercity Liège (divercity-liege.be)

Thiebaut Colot

Crédits photos : LM

La Maraudière