#Liégeois — Magazine de référence pour la Province de Liège
Nous sommes le 22 Juin 2024, il est 11:07am
«

« Safari, en passant un step, pourrait bien s’imposer sur la scène internationale »

À la une Culture Événements

Progamme hyper varié et fameusement excitant pour la grande première de Divercity avec, notamment, une série de super concerts au Palais des Princes-Evêques.

Après une soirée de lancement ce 13 mai au Reflektor, Divercity s’emparera du centre-ville de Liège ce dimanche 14 mai pour un évènement inédit dont #Liégeois est partenaire presse. Le concept est novateur : découvrir Liège comme les Liégeois ne l’ont jamais vue ! « Divercity mélange les styles, détourne les lieux et bouscule les préjugés pour mieux vous faire (re)découvrir la Cité ardente et sa street culture. Un événement gratuit et ouvert à toutes et tous, mêlant activités artistiques, sportives et musicales, organisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles », assurent les organisateurs.

Pour cette toute première édition, cet évènement novateur proposera un parcours urbain gratuit et 100% local alliant DJ sets, concerts, gaming, arts martiaux et ateliers participatifs. En offrant au public l’opportunité inédite de vivre ces activités dans des lieux chargés d’histoire, « l’événement entend faire tomber les barrières et mettre à l’honneur la culture urbaine liégeoise ». « L’idée derrière ce concept hors du commun était de créer un événement impactant et symbolique pour rendre la ville à la jeunesse et aux cultures émergeantes, trop souvent invisibilisées dans les lieux de pouvoir et de prestige », explique Victor Boucau, coordinateur de l’événement au sein de l’asbl ARTADDICT, à l’origine du projet.

Les lecteurs de Liégeois Magazine le savent : Liège est une ville vivante – malgré ces fichus chantiers qui poussent comme des champignons – avec une scène artistique particulièrement dynamique et une grande tradition sportive.  « 90% de la programmation a d’ailleurs été confiée à des acteurs locaux », précise Victor Boucau. « Nous nous sommes tournés vers des artistes, collectifs et associations qui sont en contact quotidien avec la jeunesse à Liège, avec ses priorités et avec la culture que les jeunes créent et apprécient. »

Les férus et amateurs de gaming pourront kiffer une après-midi de rêve à la Grand Poste. Les passionnés de musique se donneront, eux, rendez-vous au splendide Palais des Princes-Evêques pour une multitude de concerts.

Dans cet édifice ancestral et emblématique de la Cité ardente, trois scènes sont prévues. La scène rap accueillera des artistes d’exception, tels que Dizy, Hobiwan et Bakari. La scène pop sera dédiée à des artistes émergents, Haitch REA et Cloudie. « C’est un chouette concept qui permet d’investir des lieux connus pour en faire une autre utilisation, pour montrer Liège et ses richesses différemment. Cela permet de rendre les arts et les monuments accessibles », assure Cloudie (dont vous pouvez retrouver le portrait ici) qui sera accompagnée de son batteur Timothée Smets pour l’occasion. « Je présenterai mon premier EP ainsi que quelques exclus. J’aime bien essayer en live des chansons sur lesquelles je travaille pour voir comment le public réagit »

La troisième scène sera confiée à l’asbl Nectar, une structure qui existe depuis dix ans qui a désormais scindé son activité en deux pôles : Nectar KultuR et Nectar MusiQ. « Nectar KultuR a, d’une part, une fonction d’éducation permanente. Nous organisons des ateliers rap – dans les écoles, les IPPJ ou les centres culturels, par exemple – où les participants apprennent à créer des textes, découvrent différents styles de rap, créent des « instrus » avec un compositeur professionnel, enregistrent leurs créations, se produisent parfois en concert et un petit film est tiré de cette expérience. L’autre facette de Nectar KultuR, c’est l’accompagnement d’artistes amateurs car beaucoup sont passés par la structure ou gravitent autour d’elle », explique Jerry Tshiani, fondateur de l’asbl et membre du groupe Indocile. « Nectar MusiQ est le volet pro, avec du management, de l’évènementiel et de la production d’artistes en qui nous croyons. »

Ce dimanche, un atelier rap sera proposé aux participants de l’évènement ainsi qu’un concert de Safari, un groupe de rap liégeois accompagné par Nectar MusiQ. Avec Amir et Maro au mic et ATLS comme beatmaker, Safari s’impose de plus en plus dans le »rap game ». « Ils viennent de Liège et ce groupe existe depuis 2018 », précise Jerry. « Ces gars talentueux ont sorti deux EP l’année dernière et ont déjà une belle expérience de la scène, avec un passage aux Ardentes l’année dernière, une première partie au Bota ou encore un concert au Reflektor. Il s’agit de rap mais avec une vraie ouverture musicale car ils essaient d’intégrer différents styles de musique dans leurs morceaux. Leurs textes sont assez poignants et personnels. C’est un groupe qui, en passant un step, pourrait bien s’imposer sur la scène internationale », avance Jerry Tshiani.

A noter qu’une initiation à la breakdance sera également proposée par le collectif Liège City Breakers alorq qu’un freestyle de football se déroulera sur la place Saint-Lambert !

Un programme varié et alléchant à ne surtout pas manquer.

Plus d’infos : Accueil – Divercity Liège (divercity-liege.be)

Thiebaut Colot

Crédits photos : Marine Rigo & Pauline Boonen

Habits & Métiers